Publicité
Accueil > Actualité médicale > Rhumatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-09-05
Actualité médicale

Tags: utilisation -  hormone -  parathyroidienne -  alendronate - 
Une année d'utilisation d'hormone parathyroidienne après une année d'utilisation d'alendronate - Actualité médicale
Une année d'utilisation d'hormone parathyroidienne après une année d'utilisation d'alendronate

L'emploi de l'hormone parathyroidienne comme traitement de l'ostéoporose est limité à deux années ou moins. La question dès lors est de savoir si une thérapie antirésorptive devrait suivre la thérapie hormonale. Les auteurs ont rapporté auparavant leus résultats comparant l'emploi de l' hormone parathyroidienne seule ou de l'alendronate seul, ou des deux combinés, pendant une année.

Publicité

L'emploi de l'hormone parathyroidienne comme traitement de l'ostéoporose est limité à deux années ou moins. La question dès lors est de savoir si une thérapie antirésorptive devrait suivre la thérapie hormonale. Les auteurs ont rapporté auparavant leus résultats comparant l'emploi de l' hormone parathyroidienne seule ou de l'alendronate seul, ou des deux combinés, pendant une année.

Les auteurs, les Drs Dennis M. Black, Ph.D., John P. Bilezikian, M.D., et collaborateurs dans leur travail, publié dans le New England Journal of Medicine en aout 2005, se sont demandés si une thérapie antirésorptive est nécessaire pour entretenir les gains de la densité minérale osseuse obtenus après une année de thérapie avec l'hormone parathyroidienne

Les femmes qui avaient reçu de l'hormone parathyroidienne en monothérapie (100 mcg de manière quotidienne) pendant une année reçurent pendant une année supplémentaire soit un placebo (60 sujets) soit de l'alendronate (59 sujets). La densité minérale osseuse vertébrale et de la hanche fut évaluée par l'emploi de radiographie absorptiométrique et par tomographie quantitative computérisée (CT).

Après deux ans, la thérapie alendronate après le traitement hormonal a conduit à un accroissement significatif de la densité minérale osseuse en comparaison avec les résultats placebo après thérapie hormonale. La différence fut particulièrement évidente pour la densité minérale de l'os vertébral à la mesure quantitative par CT ( accroissement de 31 % dans le goupe hormone-alendronate et de 14 % dans le goupe hormonal-placebo ). Pendant l'année 2, les sujets ayant reçu un placebo ont perdu de la densité minérale de manière substantielle.

Après une année de traitement par l'hormone parathyroidienne, les gains densitométriques paraissent être entretenus ou augmentés par l'alendronate mais perdus si le traitement hormonal n'est pas suivi par un traitement anti résorption . Ces résultats ont des implications cliniques pour les choix thérapeutiques après l'interruption de l'hormone parathyroidienne.



Publié le 05/09/05

Article écrit le 2005-09-05 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: utilisation hormone parathyroidienne alendronate


Publicité

En savoir plus