Publicité
Accueil > Actualité médicale > ORL
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-09-02
Actualité médicale

Tags: perte -  audition -  adultes -  seniors -  compromettre -  ressources -  memorisation - 
La perte d'audition des adultes seniors peut compromettre leurs ressources de mémorisation - Actualité médicale
La perte d'audition des adultes seniors peut compromettre leurs ressources de mémorisation

Le Dr Waltham Masse de l'université Brandeis, dans une nouvelle étude conclue que les adultes aînés ayant une perte d'audition légère à modérée consacrent tellement d'énergie à entendre correctement que leur aptitude à se rappeler en souffre.

Publicité

Le Dr Waltham Masse de l'université Brandeis, dans une nouvelle étude conclue que les adultes aînés ayant une perte d'audition légère à modérée consacrent tellement d'énergie à entendre correctement que leur aptitude à se rappeler en souffre.

L'étude, publiée dans Current Directions in Psychological Science, montre que même lorsque les adultes seniors entendent les mots suffisament pour pouvoir les répéter, leur aptitude à les mémoriser et à se rappeler ces mots était plus faible que chez d'autres personnes du même âge bien entendant.

Selon les Drs Arthur Wingfield, Nancy Lurie Marks Professeur de Neuroscience au Volen National Center for Complex Systems at Brandeis University, il y a des effets subtils de la perte de l'ouie sur la mémoire et la fonction cognitive chez les seniors. L'effort supplémentaire consacré à comprendre les mots signifie qu'il y a moins de ressources cognitives pour la compréhension de plus haut niveau.

Un groupe d'adultes seniors bien entendant et un groupe avec une perte d'audition légère à modérée ont participé à l'étude. Chaque participant a écouté une liste de quinze mots et il leur fut demandé de répéter les trois derniers. Les deux groupes se rappellaient du dernier mais le groupe à ouie plus faible ne se rappellait pas bien les deux mots précédents.

Etant donné que les deux groupes pouvaient correctement rapporter le mot final, l'échec à se rappeler les deux autres mots n'était pas la conséquence de leur perte d'ouie. Les auteurs interprètent cette donnée comme étant la démonstration que l'augmentation nécessaire de l'effort d'audition nuit aux processus cognitifs de mémorisation de ces mots.

L'auteur suggére que les personnes qui communiquent avec des aînés ayant une certaine perte d'audition modifient leur façon de parler en parlant clairement et en faisant des pauses, sans ralentir nécessairement très fort le discours.

Publié le 02/09/05

Article écrit le 2005-09-02 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: perte audition adultes seniors compromettre ressources memorisation


Publicité

En savoir plus