Publicité
Accueil > Revue de presse > Fondation Ipsen
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2009-06-11
Revue de presse

Tags: Fondation Ipsen - 
Trois chercheurs récompensés pour leurs travaux sur les interactions cerveau-machine : Alim-Louis Benabid, Apostolos P. Georgopoulos et Miguel A. L. Nicolelis par le 20ème Prix Plasticité Neuronale de la Fondation Ipsen  - Revue de presse
Trois chercheurs récompensés pour leurs travaux sur les interactions cerveau-machine : Alim-Louis Benabid, Apostolos P. Georgopoulos et Miguel A. L. Nicolelis par le 20ème Prix Plasticité Neuronale de la Fondation Ipsen

PARIS--Le 20ème Prix Plasticité Neuronale a été attribué aux chercheurs Alim-Louis Benabid (CEA Minatec LETI,Grenoble, France), Apostolos P. Georgopoulos (University of Minnesota, Minneapolis, USA) et Miguel A. L. Nicolelis (Duke University, Durham, USA). Le jury international1 réuni sous la présidence du Professeur Wolf Singer (Max-Planck Institute for Brain Research, Frankfurt, Germany) leur a décerné ce prix pour leurs travaux sur l’interaction cerveau-machine. D’un montant de 60 000 euros, il leur a été remis le 27 mai 2009 lors de la 9ème réunion de la Société des Neurosciences à Bordeaux.

Publicité

A propos des lauréats

Alim-Louis Benabid est neurochirurgien, Professeur émérite de biophysique à l’hôpital universitaire Joseph Fourier (Grenoble) et Conseiller scientifique au Commissariat à l’Energie Atomique, membre de l’Institut Universitaire de France, de l'Académie des Sciences, de l’Académie de Médecine ainsi que de l’Académie Royale de Médecine de Belgique. Il a centré ses travaux sur plusieurs pathologies neurochirurgicales, en particulier les tumeurs cérébrales et les mouvements anormaux, en développant la chirurgie stéréotaxique. Il a mis au point une nouvelle méthode d’inhibition stéréotaxique des cibles chirurgicales (initialement limitée au thalamus et au pallidum) afin de réduire les effets secondaires pendant le traitement dopaminergique des patients atteints de la maladie de Parkinson. La découverte en 1987 des effets reproduisant la lésion induits par la stimulation électrique à haute fréquence a permis une renaissance de cette méthode chirurgicale et offert de nouvelles possibilités thérapeutiques. L’efficacité de ce traitement remarquable, associé à une très faible morbidité, a permis d’appliquer à d’autres cibles, particulièrement le noyau sousthalamique et de diminuer les traitements médicaux.

Apostolos P. Georgopoulos est Professeur en Neurosciences, Neurologie et Psychiatrie à l’Université du Minnesota, où il détient la Chaire Présidentielle McKnight en Neurosciences Cognitives. Le Docteur Georgopoulos est membre élu de l’Institute of Medicine of the US National Academy of Sciences, de l’Académie d’Athènes, de l’American Academy of Arts and Sciences, et de l’American Association for the Advancement of Sciences. Il a joué un rôle de pionnier dans le développement d’application d’analyses basées sur des populations de neurones afin de déchiffrer l’activité du cerveau qui est à la base de l’anticipation du mouvement, des processus cognitifs, et, plus récemment, dans l’étude de la maladie du cerveau au moyen de la magnétoencéphalographie.

Miguel A. L. Nicolelis est Anne W. Deane Professeur en Neurosciences, en Neurobiologie, Ingénierie Biomédicale et Psychologie à ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-06-11 par Fondation Ipsen
Source: Business wire

Mots clés: Fondation Ipsen


Publicité

En savoir plus

La Fondation Ipsen

Créée en 1983 sous l’égide de la Fondation de France, La Fondation Ipsen a pour vocation de contribuer au développement et à la diffusion des connaissances scientifiques. Inscrite dans la durée, son action vise à favoriser les interactions entre chercheurs et cliniciens. L’ambition de la Fondation Ipsen est d’initier une réflexion sur les grands enjeux scientifiques des années à venir. La Fondation Ipsen a créé un important réseau d’experts scientifiques internationaux qui contribuent depuis de nombreuses années au succès des « Colloques Médecine et Recherche » organisés autour de six grands thèmes : la maladie d’Alzheimer, les neurosciences, la longévité, l’endocrinologie, l’arbre vasculaire et le cancer. En 2007, la Fondation Ipsen a initié trois nouvelles séries de réunions : d’une part une réunion annuelle avec Nature et le Salk Institute « Biological Complexity », d’autre part une série de 4 ateliers annuels avec Nature « Emergence and Convergence », et enfin une série annuelle en partenariat avec Cell et le Massachusetts General Hospital sur le thème « Exciting Biologies ». Depuis sa création, La Fondation Ipsen a organisé plus de 100 congrès internationaux, publié plus de 69 ouvrages par des éditeurs de renom et 205 numéros d’Alzheimer Actualités et décerné plus d’une centaine de prix et de bourses.

1 Albert Aguayo (Montreal General Hospital, Montréal), Joël Bockaert (Institut de Génomique Fonctionnelle, Montpellier), Alexis Brice (Hôpital de la Salpètrière, Paris), Stanlislas Dehaene (Inserm U562, Orsay), Stephen Dunnett (Cardiff University, Cardiff), Kjell Fuxe (Karolinska Institute, Stockholm), Marc Jeannerod (Institut des Sciences Cognitives, Lyon), Christine Petit (Institut Pasteur, Paris).