Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-09-06
Actualité médicale

Tags: Regeneration -  tissus -  laboratoire - 
Régénération de tissus chez des souris de laboratoire - Actualité médicale
Régénération de tissus chez des souris de laboratoire

Le Dr Ellen Heber-Katz, professeur d'immunologie au Wistar Institut, aux USA et ses collaborateurs ont créé des souris qui peuvent régénérer des membres amputés ou endommagés et des organes vitaux les rendant ainsi capable de récupérer de blessures qui tueraient ou estropieraient définitivement des animaux normaux.

Publicité

Le Dr Ellen Heber-Katz, professeur d'immunologie au Wistar Institut, aux USA et ses collaborateurs ont créé des souris qui peuvent régénérer des membres amputés ou endommagés et des organes vitaux les rendant ainsi capable de récupérer de blessures qui tueraient ou estropieraient définitivement des animaux normaux.

Les animaux expérimentaux sont uniques parmi les mammifères par leur aptitude à faire repousser le coeur, les orteils, les articulations et la queue. Lorsque des cellules expérimentales sont injectées chez des souris ordinaires, elles acquièrent l'aptitude à se régénérer. La découverte amène la perspective que les humains pourraient un jour avoir l'aptitude à régénérer des organes endommagés ou perdus, ouvrant ainsi une nouvelle ère médicale. Les détails de la recherche seront présentés à une conférence scientifique sur le vieillissement ( Strategies for Engineered Negligible Senescence ) à l' Université de Cambridge en Grande-Bretagne .

Selon le Dr Ellen Heber-Katz l'aptitude des souris de laboratoire à régénérer des organes est contrôlée par près d'une douzaine de gènes. La professeur Heber-Katz recherche encore les fonctions exactes des gènes, mais il semble, pour elle, presque certain que les humains ont des gènes comparables.

L'expérimentation a consisté à amputer ou endommager plusieurs organes différents, tels que le coeur, les orteils, la queue et les oreilles, et à surveiller les nouvelles croissances. Le seul organe qui ne s'est pas régénéré fut le cerveau. Les souris ordinaires à qui il fut injecté des cellules foetales de foie, prises chez les souris expérimentales, eurent le pouvoir de régénération même six mois après les injections.

Publié le 06/09/05

Article écrit le 2005-09-06 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Regeneration tissus laboratoire


Publicité

En savoir plus