Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-10-17
Actualité médicale

Tags: vitamine -  anti inflammatoires -  protection -  recidives -  cancer -  prostate - 
La vitamine D et des anti inflammatoires pris ensemble fournissent une protection contre les récidives de cancer de la prostate - Actualité médicale
La vitamine D et des anti inflammatoires pris ensemble fournissent une protection contre les récidives de cancer de la prostate

Selon une étude publiée par le Dr David Feldman, MD, professeur de médecine à l'université de Stanford (USA), la croissance des cellules cancéreuses de la prostate peut être stoppée en combinant une forme de vitamine D, disponible sur prescription, avec des doses faibles d'un médicament anti douleur en vente libre. La combinaison a réduit la croissance des cellules cancéreuses prostatiques en laboratoire de 70 %, selon les résultats, publiés dans Cancer Research.

Publicité

Selon une étude publiée par le Dr David Feldman, MD, professeur de médecine à l'université de Stanford (USA), la croissance des cellules cancéreuses de la prostate peut être stoppée en combinant une forme de vitamine D, disponible sur prescription, avec des doses faibles d'un médicament anti douleur en vente libre. La combinaison a réduit la croissance des cellules cancéreuses prostatiques en laboratoire de 70 %, selon les résultats, publiés dans Cancer Research.

L'auteur principal de l'étude, le Dr David Feldman, MD, avait montré dans une étude précédente qu'une forme de la vitamine, le calcitriol, limite la croissance des cellules cancéreuses de la prostate. Le calcitriol, la forme active de la vitamine D, est le métabolite qui est créé dans l'organisme après la consommation de vitamine D contenue dans les aliments ou après exposition au soleil.

Le Dr Feldman et ses collègues, incluant le professeur d'urologie Donna Peehl, PhD, ont trouvé qu'en utilisant le calcitriol avec des anti - inflammatoires non stéroidiens, ils pouvaient supprimer la croissance du cancer de la prostate in vitro avec de plus petites doses qu'en utilisant l'un ou l'autre médicament seul. Selon ces auteurs, il y a une grande majoration de l'effet lorsque les médicaments sont données ensemble, en utilisant ce qu'ils pensent être des dosages sûrs chez l'homme. Ils ont déjà commencé une étude clinique chez des hommes qui avaient une récidive post thérapeutique du cancer de la prostate. Les deux médicaments, calcitriol et anti - inflammatoires non stéroidiens ont été employés chez l'homme depuis des années, et la sécurité et les risques de ces médicaments sont bien connus.

Bien que le cancer de la prostate est souvent un processus lent, il y a certains cas où une migration mortelle de cellules cancéreuses envahit d'autres parties du corps. Le traitement habituel dans de tels cas ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-10-17 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: vitamine anti inflammatoires protection recidives cancer prostate


Publicité

En savoir plus