Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies génétiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2009-07-16
Actualité médicale

Tags: etude -  revele -  importantes -  differences -  genetiques -  cellules -  sanguines -  celles -  tissus - 
Une étude révèle d'importantes différences génétiques entre les cellules sanguines et celles des tissus  - Actualité médicale
Une étude révèle d'importantes différences génétiques entre les cellules sanguines et celles des tissus

Des questions importantes soulevées sur la recherche fondée uniquement sur les échantillons sanguins; de nouveaux traitements envisagés pour les maladies vasculaires.

Publicité

La recherche effectuée par un groupe de scientifiques montréalais remet en question un des postulats les plus fondamentaux de la génétique humaine voulant que, lorsqu'il est question d'ADN, chaque cellule du corps soit identique. Leurs résultats sont publiés dans le numéro de juillet du bulletin Human Mutation.

Cette découverte pourrait contredire le raisonnement à la base de nombreuses études à grande échelle en génétique effectuées au cours des 15 dernières années, lesquelles devaient permettre d'isoler les causes de maladies humaines.

Sauf dans les cas de cancer, il est difficile, même impossible, de prélever des tissus malades sur des patients en vie. Par conséquent, la grande majorité des échantillons génétiques utilisés dans les études à grande échelle sont sous forme sanguine. Toutefois, s'il s'avérait que les cellules du sang et des tissus ne correspondent pas génétiquement, ces études vastes et ambitieuses de la totalité du génome pourraient avoir été essentiellement faussées dès le début.

Cette découverte découle d'une recherche sur les causes génétiques sous-jacentes des anévrismes aortiques abdominaux (AAA) menée par les Drs Morris Schweitzer et Bruce Gottlieb et la Pre Lorraine Chalifour, ainsi que par des collègues de l'Université McGill et de l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale affilié à l'Hôpital général juif de Montréal. Les chercheurs se sont concentrés sur BAK, un gène qui contrôle la mort de la cellule.

Ce qu'ils ont découvert les a surpris.

L'AAA est une des rares maladies vasculaires dont la thérapie comprend le prélèvement d'échantillons de tissus. Lorsqu'ils les ont comparés, les chercheurs ont découvert des différences importantes entre les gènes BAK des cellules sanguines et ceux des cellules de tissus provenant des mêmes individus, le « déclencheur » présumé de la maladie se trouvant uniquement dans les tissus. Qui plus est, les mêmes différences paraissaient ensuite évidentes dans des échantillons provenant d'individus ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-07-16 par Human Mutation - McGill University
Source: Human Mutation - McGill University Accéder à la source

Mots clés: etude revele importantes differences genetiques cellules sanguines celles tissus


Publicité

En savoir plus