Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-07-16
Fil actus Santé

Tags: Cancer -  depistage -  medecin - 
Cancer : des médecins s inquiètent des effets pervers du dépistage généralisé - Fil actus Santé
Cancer : des médecins s inquiètent des effets pervers du dépistage généralisé

Le professeur William Dab, ancien directeur général de la santé, explique au journal le Monde, « les dangers du surdiagnostic ».

Publicité

« Un dépistage généralisé de certains cancers entraîne-t-il un excès de surdiagnostic ? ».
L'étude danoise, publiée le 10 juillet dernier dans le British Medical Journal ( BMJ), « relance le débat ».

« Dépister précocement peut être bénéfique si cela permet de diagnostiquer des cancers qui seraient devenus ultérieurement symptomatiques. Mais le dépistage peut être délétère si les cancers décelés sont des cancers qui auraient régressé spontanément ou ne seraient jamais devenus symptomatiques ; c'est ce que l'on appelle le surdiagnostic ».

« Si les dépistages du cancer du sein, du cancer colorectal et de celui du col utérin font plus de bien que de mal, en revanche, pour tous les autres, et notamment celui de la prostate, le dépistage génère du chiffre d'affaires mais il n'y a pas de preuve d'amélioration de la santé publique ».

Le Monde indique qu'un manifeste intitulé « Touche pas à ma prostate » a été signé par plus de 200 médecins.

Article écrit le 2009-07-16 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Monde du 14/07/09Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Savoirplus: Le Monde du 14/07/09