Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-07-23
Actualité médicale

Tags: ablation -  chirurgicale -  ovaires -  risque -  cancer -  poumon - 
L’ablation chirurgicale des ovaires augmente le risque du cancer du poumon - Actualité médicale
L’ablation chirurgicale des ovaires augmente le risque du cancer du poumon

Nouvelle etude publiee dans l'International Journal of Cancer.

Publicité

Montréal – Les femmes qui ont une ménopause prématurée à la suite d'interventions médicales pourraient courir un risque accru de développer un cancer du poumon. C'est ce qu'indique une nouvelle étude publiée dans l'International Journal of Cancer. Ce lien étonnant a été établi par des épidémiologistes de l'Université de Montréal, du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) et de l'INRS – Institut Armand-Frappier.
« Nous avons découvert que les femmes chez qui la cause de la ménopause n'était pas naturelle courraient deux fois plus de risques de développer un cancer du poumon que les femmes qui ont une ménopause naturelle, souligne Anita Koushik, chercheuse au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal et au CRCHUM. Ce risque accru a été observé notamment chez les femmes qui ont eu une ménopause non naturelle à la suite d'une ablation chirurgicale des ovaires. »

Les chercheurs ont étudié 422 femmes victimes d'un cancer du poumon et 577 sujets témoins dans 18 hôpitaux montréalais. Les scientifiques ont évalué les caractéristiques sociodémographiques, les antécédents résidentiels, les expositions professionnelles, les antécédents médicaux et en matière de tabagisme, les antécédents concernant les règles et les grossesses.

« L'un des points forts de cette étude est l'information détaillée que nous avons recueillie au sujet des habitudes de tabagisme de tous les participants; ce détail est important en raison du rôle du tabagisme dans le cancer du poumon et parce que fumer diminue le taux d'estrogènes dans le sang, explique Anita Koushik. Même si le tabagisme demeure la principale cause du cancer du poumon, nous savons que d'autres facteurs peuvent jouer dans l'augmentation de l'effet des substances cancérogènes que contient le tabac; les résultats de nos recherches donnent à penser que, chez les femmes, les facteurs hormonaux peuvent ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-07-23 par International Journal of Cancer - University of Montreal
Source: International Journal of Cancer - University of Montreal Accéder à la source

Mots clés: ablation chirurgicale ovaires risque cancer poumon


Publicité

En savoir plus

À propos de l'étude

Les auteurs de l'article intitulé « Characteristics of menstruation and pregnancy and the risk of lung cancer in women », publié dans l'International Journal of Cancer, sont Anita Koushik et Jack Siemiatycki de l'Université de Montréal et du CRCHUM, et Marie-Élise Parent de l'INRS – Institut Armand-Frappier.

Partenaires de recherche

L'étude a été financée par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Fonds de la recherche en santé du Québec et la chaire de recherche Environnement-Cancer Guzzo-SRC.

Sur le Web

À propos de l'article publié dans l'International Journal of Cancer :
http://www3.interscience.wiley.com/journal/29331/home/ForAuthors.html