Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-09
Actualité médicale

Tags: mutations -  gene -  BRAF -  predisent -  sensibilite -  classe -  medicaments -  cancer - 
Les mutations d'un gène ( BRAF ) prédisent la sensibilité à une classe nouvelle de médicaments du cancer - Actualité médicale
Les mutations d'un gène ( BRAF ) prédisent la sensibilité à une classe nouvelle de médicaments du cancer

Une équipe de chercheurs conduite par des scientifiques du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center a découvert qu'une nouvelle classe de médicaments est efficace chez des patients ayant des mutations du gène BRAF. BRAF est une protéine qui joue un rôle central dans la croissance et la survie des cellules cancéreuses et qui est mutée chez la majorité des patients ayant un mélanome et chez une minorité de patients ayant un cancer du colon, du sein, et des poumons.

Publicité

Une équipe de chercheurs conduite par des scientifiques du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center a découvert qu'une nouvelle classe de médicaments est efficace chez des patients ayant des mutations du gène BRAF. BRAF est une protéine qui joue un rôle central dans la croissance et la survie des cellules cancéreuses et qui est mutée chez la majorité des patients ayant un mélanome et chez une minorité de patients ayant un cancer du colon, du sein, et des poumons. Les résultats, disponibles dans une pré publication on line du journal Nature, montrent qu'il y a là une thérapie potentielle chez les patients dont les tumeurs contiennent cette mutation.

Les chercheurs ont trouvé que les médicaments qui inhibent une protéine appelaient MEK inhibaient sélectivement la croissance de tumeurs cancéreuses qui ont une mutation du gène BRAF. Un de ces médicaments, PD0325901 (développé par le laboratoire Pfizer), est maintenant testé chez des patients porteurs d'un mélanome, d'un cancer du colon, du sein, et des poumons.

En outre, en ré - analysant les données de plus d 42.000 combinés testés par l'institut National du cancer, les investigateurs ont identifié un petit nombre d'autres combinés qui eux aussi inhibent sélectivement les tumeurs qui ont une mutation BRAF. Le mécanisme d'action de certains de ces combinés doit encore être déterminé, mais plusieurs de ces combinés plus efficaces étaient aussi inhibiteurs de la protéine MEK .

Selon l'auteur principal, le Dr. Neal Rosen, Professeur de Médecine, toutes les tumeurs ayant une mutation BRAF et certaines ayant une mutation RAS sont sensibles aux médicaments qui inhibent MEK. Traduire ces résultats en stratégie pour traiter des patients dont les tumeurs sont dépendantes de ce changement génétique spécifique est le prochain pas, et des essais clinique sont actuellement en cours.

Selon le Dr. David Solit, du Memorial Sloan-Kettering, la mutation BRAF a ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-11-09 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: mutations gene BRAF predisent sensibilite classe medicaments cancer


Publicité

En savoir plus