Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-23
Actualité médicale

Tags: approche -  therapeutique -  crises -  cardiaques - 
Nouvelle approche thérapeutique des crises cardiaques - Actualité médicale
Nouvelle approche thérapeutique des crises cardiaques

Les chercheurs de l'université d'Oxford ont testé l'effet de l'ajout d'un médicament anti coagulant, le clopidogrel à l'aspirine, qui est souvent donnée aux victimes de crise cardiaque. Une étude sur 45.800 patients en Chine a montré que l'addition de clopidogrel diminue le risque de mortalité, d'attaques et de nouvelles crises cardiaques de 9%, seon l'article publié par le Lancet. Selon les experts l'étude a montré que le traitement était sûr et efficace.

Publicité

Les chercheurs de l'université d'Oxford ont testé l'effet de l'ajout d'un médicament anti coagulant, le clopidogrel à l'aspirine, qui est souvent donnée aux victimes de crise cardiaque.

Une étude sur 45.800 patients en Chine a montré que l'addition de clopidogrel diminue le risque de mortalité, d'attaques et de nouvelles crises cardiaques de 9%, seon l'article publié par le Lancet. Selon les experts l'étude a montré que le traitement était sûr et efficace.

Le traitement a permis une réduction de 7% de la seule mortalité, en comparaison avec les patients à qui il était donné un placebo en plus de l'aspirine. Il n'y a eu aucun accroissement apparent de menace vitale par hémorragie, ce qui aurait pu être un risque avec ces médicaments.

Selon le professeur Jeremy Pearson et le Dr Zhengmin Chen, si le clopidogrel était donné précocément à l'hôpital à un million des 10 millions de patients qui ont une crise cardiaque chaque année, alors il y aurait près de 5.000 morts et 5.000 crises cardiaques et attaques non fatales, d'épargnées. De plus, le traitement au clopidogrel continué après la sortie de l'hôpital pourrait conduire à davantage de gains nets, bien que les bénéfices et les risques d'une thérapie à plus long-terme sont encore à l'étude.

Une deuxième partie de l'étude concerne l'effet de donner aux patients un traitement précoce avec un beta bloquant : le metoprolol. Le médicament a permis de diminuer le risque relatif de crises cardiaques récidivante et les troubles dangereux du rythme cardiaque de près de 15% à 20%. Mais en même temps il a augmenté le risque de choc cardiaque de 30%, surtout pendant le premier jour après l'admission.

Selon le professeur Jeremy Pearson, directeur médical associé de la British Heart Foundation, c'est la plus récente de plusieurs études qui montrent que le clopidogrel a des ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-11-23 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: approche therapeutique crises cardiaques


Publicité

En savoir plus