Publicité
Accueil > Actualité médicale > Appareil digestif
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-12
Actualité médicale

Tags: Benefices -  remicade -  traitement -  colites -  ulcereuses - 
Bénéfices du remicade dans le traitement des colites ulcéreuses - Actualité médicale
Bénéfices du remicade dans le traitement des colites ulcéreuses

Selon un article du Dr Paul Rutgeerts, MD, University Hospital Gasthuisberg, University of Leuven, Leuven, Belgium et collaborateurs, publié en décembre 2005 dans le New England Journal of Medicine, le remicade (infliximab) a démontré avoir des bénéfices dans le traitement de la colite ulcéreuse.

Publicité

Selon un article du Dr Paul Rutgeerts, MD, University Hospital Gasthuisberg, University of Leuven, Leuven, Belgium et collaborateurs, publié en décembre 2005 dans le New England Journal of Medicine, le remicade (infliximab) a démontré avoir des bénéfices dans le traitement de la colite ulcéreuse.

L'infliximab est un traitement bien établi de la maladie de Crohn mais ne l'est pas pour la colite ulcérative. Deux études randomisées ont évalué l'efficacité de l'infliximab pour induire puis maintenir une thérapeutique chez l'adulte ayant une colite ulcérative. Dans chaque étude 364 patients ayant une colite modérée à sévère malgré le traitement habituel ont reçu soit un placebo soit de l'infliximab (5 à 10 mg par kilo) toutes les 8 semaines pendant 46 semaines. Les patients furent suivis pendant 54 semaines.

Les patients ayant reçu 5 mg d'infliximab ainsi que ceux ayant reçu 10 mg eurent une réponse clinique positive respectivement de 69 et 61 % à la semaine (comparé aux 37 % de ceux qui recevaient un placebo). La réponse fut définie comme étant une diminution d'au moins 30 % des symptômes. Dans les deux études les patients ayant reçu le médicament eurent une réponse clinique à la semaine 30 ainsi qu'à la semaine 54 (45 et 44 % respectivement pour 20 % au placebo)

En conclusion selon les auteurs les patients ayant une colique ulcérative modérée à sévère traités par l'infliximab toutes les huit semaines eurent une meilleure réponse aux semaines 8, 30 et 54 que les patients recevant un placebo


Publié le 12/12/05

Article écrit le 2005-12-12 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Benefices remicade traitement colites ulcereuses


Publicité

En savoir plus