Publicité
Accueil > Actualité médicale > Nutrition
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-09-02
Actualité médicale

Tags: relation -  perception -  taille -  corporelle -  changement -  indice -  masse -  corporelle -  cours13ans -  developpement -  etude -  CARDIA -  Coronary -  Artery -  Risk -  Development -  Young -  Adults) - 
La relation entre la perception de la taille corporelle et le changement de l’indice de masse corporelle au cours de 13 ans: développement de l’étude CARDIA ( Coronary Artery Risk Development in Young Adults)  - Actualité médicale
La relation entre la perception de la taille corporelle et le changement de l’indice de masse corporelle au cours de 13 ans: développement de l’étude CARDIA ( Coronary Artery Risk Development in Young Adults)

Les auteurs ont évalué les associations de la perception de la taille corporelle et du changement de poids au cours de 13 ans chez des hommes et femmes de race noire et des hommes et femmes de race blanche, à partir de l’étude Coronary Artery Risk Development in Young Adults (CARDIA) (1992-2005).

Publicité

Les perceptions du poids de soi et du poids idéal ont été évaluées en utilisant l’échelle de 9 chiffres Stunkard, au bout de l’examen de la septième années (1992-1993). Les chiffres ont été classifiés suivant trois catégories : sous-poids, poids normal, surpoids et obésité. La divergence auto-idéale donne lieu à quatre catégories de satisfaction de taille corporelle.

L’Indice de Masse Corporelle (IMC) mesuré aux années 7, 10, 15 et 20, était la variable dépendante dans des modèles de régression multiples spécifiques au sexe, stratifiés par l’IMC de la septième année.

Les femmes qui se trouvaient obèses on perdu 0.09 unités de l’IMC par an, alors que ceux qui se trouvaient en poids normal ont pris 0.31 unités par an (P = 0.0005); les femmes obèses qui considéraient leur corps trop large ont pris du poids moins que ceux considérant leur corps un peu trop large (0.21 vs. 0.38 unités; P = 0.009). Les femmes obèses en surpoids ont pris annuellement moins de kilos que celles en poids normal (0.12 vs. 0.27 unités; P = 0.04). Chez les hommes, les résultats ont montré des associations plus faibles. Lorsque les femmes obèses se trouvent obèses et sentent que leur corps est trop large, elles prennent moins de kilos avec le temps.

Article écrit le 2009-09-02 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Am J Epidemiol 2009 Apr 1;169(7):857-66. Accéder à la source

Mots clés: relation perception taille corporelle changement indice masse corporelle cours13ans developpement etude CARDIA Coronary Artery Risk Development Young Adults)


Publicité

En savoir plus

Lynch E, Liu K, Wei GS, Spring B, Kiefe C, Greenland P.