Publicité
Accueil > Actualité médicale > Gériatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-12-08
Actualité médicale

Tags: Risques -  benefices -  sedatifs -  hypnotiques -  patients -  ages - 
Risques et bénéfices des sédatifs - hypnotiques chez les patients âgés - Actualité médicale
Risques et bénéfices des sédatifs - hypnotiques chez les patients âgés

L'insomnie affecte souvent la qualité de vie des personnes plus âgées. Les épisodes aigus sont habituellement traités par médicaments chez 5 à 30 % de ces personnes. Malgré cette large utilisation la relation risques- bénéfices est inconnue.

Publicité

L'insomnie affecte souvent la qualité de vie des personnes plus âgées. Les épisodes aigus sont habituellement traités par médicaments chez 5 à 30 % de ces personnes. Malgré cette large utilisation la relation risques- bénéfices est inconnue.

L'étude de Jennifer Glass et collaborateurs du département des sciences pharmaceutiques, du département de psychiatrie et du département de médecine gériatrique de l'université de Toronto au Canada, parue dans le British Medical Journal de novembre 2005, répond à cette question.

Cette analyse a repris 24 études concernant 2.417 patients. La qualité du sommeil et la durée totale de celui-ci ont augmentés. Des effets secondaires furent plus souvent notés qu'avec les placebos : les effets secondaires sur l'état de conscience furent en moyenne de 4,78 fois plus élevés, les effets secondaires psychomoteurs le furent de 2,61 fois. Les patients utilisant un sédatif ont de plus signalé une fatigue diurne multipliée par 3,82 fois.

En conclusion les auteurs ont trouvé que les améliorations du sommeil avec les sédatifs sont statistiquement significatives mais que leurs amplitudes sont faibles. Par contre les effets secondaires qui sont eux aussi statistiquement significatifs sont cliniquement importants chez les personnes plus âgées à risques de chutes et de difficultés cognitives. Les auteurs estiment que chez les personnes âgées de plus de 60 ans les bénéfices de tels médicaments ne justifient pas la prise de ces risques en particulier si les patients ont des risques additionnels cognitifs ou psychomoteurs.


Publié le 08/12/05

Article écrit le 2005-12-08 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Risques benefices sedatifs hypnotiques patients ages


Publicité

En savoir plus