Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-09-21
Actualité médicale

Tags: Taux -  peptide -  insulino-independance -  suite -  autogreffe -  cellules souches -  hematopoïetiques -  myeloablative -  diabetiques -  type1recemment -  diagnostiques - 
Taux de peptide C et insulino-indépendance suite à une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques non myéloablative chez des diabétiques de type 1 récemment diagnostiqués.  - Actualité médicale
Taux de peptide C et insulino-indépendance suite à une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques non myéloablative chez des diabétiques de type 1 récemment diagnostiqués.

CONTEXTE : En 2007, les effets de l’autogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) non myéloablative ont été rapportés chez 15 patients souffrant de diabète de type 1. La plupart des patients sont devenus insulino-indépendants avec un taux d’hémoglobine glyquée A1c (HbA1c) normal durant un période de suivi moyenne de 18,8 mois. Afin de déterminer si cet effet était dû à la préservation des cellules bêta, nous avons surveillé de façon intense et continue l’évolution du taux de peptide C suite à la greffe de cellules souches chez les 15 patients initiaux et chez 8 patients supplémentaires.

Publicité

OBJECTIF : Déterminer, sur une période de suivi plus longue, le taux de peptide C après autogreffe non myéloablative de CSH chez des diabétiques de type 1 récemment diagnostiqués.

CONCEPTION, CADRE ET PARTICIPANTS : Étude prospective de phase 1/2 menée chez 23 patients souffrant de diabète de type 1 (âgés de 13 à 31 ans) et chez lesquels le diagnostic avait été établi dans l’intervalle des six semaines précédantes sur la base d’une hyperglycémie et confirmé par le dosage sérique des anticorps anti-acide glutamique décarboxylase. Les patients ont été recrutés entre novembre 2003 et avril 2008 et le suivi a eu lieu jusqu’en décembre 2008 dans le Service de transplantation médullaire de l’école de Médecine de Ribeirao Preto, au Brésil. Les cellules souches hématopoïétiques ont été mobilisées via le protocole de 2007.

PRINCIPALES MESURES : Le taux de peptide C a été mesuré au moyen d’un test de tolérance au repas mixte, avant et à différents temps de mesure après la greffe de CSH . Les critères de jugement secondaires comprenaient la morbidité et la mortalité consécutives à la greffe, l’évolution des besoins en insuline exogène au cours du temps et le taux sérique d’HbA1c.

RESULTATS : Au cours d’un suivi compris entre 7 et 58 mois (moyenne : 29,8 mois ; médiane : 30 mois), 20 patients sans antécédents d’acidocétose et qui n’avaient pas reçu de corticothérapie lors du conditionnement prélable à la greffe sont devenus insulino-indépendants. Douze patients le sont restés pendant une période moyenne de 31 mois (allant de 14 à 52 mois) et 8 patients sont redenus insulino-dépendants et ont repris les injections d’insuline à une faible dose (0,1 à 0,3 UI/kg). Dans le groupe de patients restés insulino-indépendants, le taux d’HbA1c était inférieur à 7,0 % et la moyenne de l’aire ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-09-21 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: http://jama.ama-assn.org/cgi/reprint/301/15/1573 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Couri CE, Oliveira MC, Stracieri AB, Moraes DA, Pieroni F, Barros GM, et al.