Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-09-25
Actualité médicale

Tags: Association -  diabete -  risque -  cancer -  prostate -  Cohorte -  Multiethnique -  (Multiethnic -  Cohort) - 
Association entre diabète et risque de cancer de la prostate dans la Cohorte Multiethnique (Multiethnic Cohort). - Actualité médicale
Association entre diabète et risque de cancer de la prostate dans la Cohorte Multiethnique (Multiethnic Cohort).

Chez les hommes de souche européenne, les diabétiques présentent un risque de cancer de la prostate plus faible que les non diabétiques. Les mécanismes biologiques sous-tendant cette association ne sont pas établis. Les auteurs ont étudiés la significativité de cette association dans différentes populations à travers une étude prospective menée en population générale.

Publicité

Notre analyse a porté sur 5941 cas de cancer de la prostate repérés sur une période de 12 ans (1993-2005) chez 86 303 euro-américains, afro-américains, latino-américains, japano-américains et hawaïen natifs dans la Multiethnic Cohort.

Nous avons également étudié l’association entre diabète et taux d’antigène spécifique de la prostate (PSA) (n = 2874) et fréquence du dosage du PSA (n = 46 970). Les diabétiques présentaient un risque de cancer de la prostate significativement plus faible par rapport aux non diabétiques (risque relatif = 0,81, intervalle de confiance [IC] à 95 % : 0,74 ; 0,87 ; P < 0,001) ; ce risque relatif allait de 0,65 (IC à 95% : 0,50 à 0,84 ; P = 0,001) chez les euro-américains à 0,89 (IC à 95 % : 0,77 à 1,03 ; P = 0,13) chez les afro-américains. Le taux de PSA moyen était significativement plus bas chez les diabétiques par rapport aux non diabétiques (taux de PSA moyens : 1,07 et 1,28, respectivement ; P = 0,003), tout comme l’était la fréquence du dosage du PSA (44,7 % vs. 48,6 % ; P < 0,001) ; cependant, cette différence n’expliquait qu’en partie (20 % environ) la corrélation négative entre ces maladies.

Le diabète est un facteur protecteur contre le cancer de la prostate chez les différentes populations, ce qui suggère que des facteurs de risque communs sous-tendant un mécanisme commun.

Article écrit le 2009-09-25 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Am J Epidemiol 2009 Apr 15;169(8):937-45. Accéder à la source

Mots clés: Association diabete risque cancer prostate Cohorte Multiethnique (Multiethnic Cohort)


Publicité

En savoir plus

Waters KM, Henderson BE, Stram DO, Wan P, Kolonel LN, Haiman CA.