Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-05
Actualité médicale

Tags: Alcool -  mortalite -  cardio-respiratoire -  chinois -  resultats -  etude -  cas-temoins -  population -  generale -  menee32462personnes -  agees -  Hong -  Kong - 
Alcool et mortalité cardio-respiratoire chez les chinois : résultats d’une étude cas-témoins en population générale menée chez 32 462 personnes âgées de Hong Kong.  - Actualité médicale
Alcool et mortalité cardio-respiratoire chez les chinois : résultats d’une étude cas-témoins en population générale menée chez 32 462 personnes âgées de Hong Kong.

CONTEXTE : Les études observationnelles montrent qu’une consommation modérée d’alcool induit une réduction de la mortalité cardio-respiratoire. Cependant, il se peut que les études observationnelles soient biaisées par de nombreux facteurs, parmi lesquels des facteurs de confusion résiduels résultant de l’absence de mesure des différences entre les consommateurs modérés d’alcool et d’autres groupes de consommateurs ou de modifications de la consommation d’alcool liées à la dégradation de l’état de santé ou à la vieillesse. Nous avons utilisé différentes stratégies analytiques dans une population sous-étudiée, les chinois du Sud, afin d’évaluer les effets spécifiques d’une consommation d’alcool modérée sur la mortalité par cardiopathie ischémique (CI) et par bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Publicité

METHODES : Dans le cadre d’une étude cas-témoins en population générale de tous les décès de chinois adultes survenus à Hong-Kong en 1998, nous avons, via des analyses de régression ajustées, comparé la consommation d’alcool chez les personnes décédées à l’âge d’au moins 60 ans de CI (2270) ou de BPCO (1441) à la consommation d’alcool chez 10 320 témoins vivants et 9043 témoins décédés (aucun de ces décès n’était liée à l’alcool). Nous avons également étudié si l’association entre consommation d’alcool et décès par CI ou BPCO différait en fonction du sexe ou du statut fumeur ou non-fumeur.

RESULTATS : Chez les témoins vivants et en ajustant les données sur l’âge, le statut socio-économique et le style de vie, nous avons constaté qu’une consommation d’alcool occasionnelle à modérée était généralement associée à une plus faible mortalité par CI et par BPCO. Mais lorsque nous avons utilisé les témoins décédés, l’effet protecteur de ce caractère occasionnel ou modéré de la consommation d’alcool a semblé ne concerner que les fumeurs et ex-fumeurs pour ce qui est de la mortalité par CI (odds ratio (OR) : 0,58, intervalle de confiance [IC] à 95 % : 0,46 à 0,73 pour une consommation modérée vs. aucune consommation chez les fumeurs et ex-fumeurs mais OR : 1,07, IC à 95 % : 0,76 à 1,50 chez les non-fumeurs) et potentiellement les hommes pour ce qui est de la mortalité par BPCO. Une consommation élevée d’alcool était associée à une plus faible mortalité par CI et potentiellement à une plus faible mortalité par BPCO.

CONCLUSION : Une consommation élevée d’alcool dans une population de chinois âgés a été associée à une mortalité par CI plus faible. L’effet protecteur d’une consommation modérée d’alcool vis-à-vis de la mortalité par CI était moins significatif. La consommation d’alcool a été associée ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-10-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Public Health 2009;9:49. Accéder à la source

Mots clés: Alcool mortalite cardio-respiratoire chinois resultats etude cas-temoins population generale menee32462personnes agees Hong Kong


Publicité

En savoir plus

Schooling CM, Lam TH, Ho SY, He Y, Mak KH, Leung GM.