Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-05
Actualité médicale

Tags: Processus -  conduisant -  sans-abrisme -  etude -  recours -  services -  socio-medicaux -  adultes -  depuis -  sans-abri -  changement -  situation -  Amsterdam - 
Processus conduisant au sans-abrisme : étude du recours aux services socio-médicaux chez des adultes depuis peu sans-abri, avant et après ce changement de situation, à Amsterdam.  - Actualité médicale
Processus conduisant au sans-abrisme : étude du recours aux services socio-médicaux chez des adultes depuis peu sans-abri, avant et après ce changement de situation, à Amsterdam.

CONTEXTE : Afin d’améliorer les pratiques de prévention du sans-abrisme, nous sommes allés à la rencontre d’adultes depuis peu sans-abri, dans le but d’étudier le processus conduisant au sans-abrisme ainsi que les problèmes et le recours aux services socio-médicaux, avant et après ce changement de situation.

Publicité

METHODES : Nous avons constitué un échantillon d’adultes sans-abri (dernier logement perdu depuis moins de deux ans et résidant légalement aux Pays-Bas) rencontrés à Amsterdam, dans les rues, les centres de jour et les centres d’hébergement de nuit. En avril et mai 2004, des étudiants les ont interrogé de façon à recueillir des données concernant leurs caractéristiques démographiques, les processus qui les ont conduit à cet situation d’itinérance, leurs problèmes sociaux et médicaux et la consommation de services, avant et après être devenu sans-abri.

RESULTATS : Sur 120 adultes sans-abri, (hommes : 88 %, hollandais : 50 %, âge moyen : 38 ans, ancienneté moyenne de l’itinérance : 23 semaines), les principales causes ayant conduit au sans-abrisme comprenaient les expulsions domiciliaires (38 %), les problèmes relationnels (35 %), la prison (6 %) et de causes autres (22 %). Par rapport au groupe problèmes relationnels, les sans-abri du groupe expulsions domiciliaires était légèrement plus âgés (âge moyen : 39,6 vs 35,5 ans ; p = 0,08), appartenaient plus souvent à un groupe de migrants (p = 0,025) et déclaraient plus souvent vivre seul (p < 0,001), avoir des dettes (p = 0,009), des problèmes d’alcool (p = 0,048) et être en contact avec des services d’aide contre le surendettement (p = 0,009). Les sans-abri du groupe problèmes relationnels faisaient plus fréquemment état de conflits domestiques (p < 0,001) et tendaient à rapporter plus de problèmes liés à la consommation de drogues (cocaïne). Avant cette situation de sans-abrisme, sur le groupe entier, les contacts avec les services sociaux quels qu’ils soient étaient de 38 % et avec des services médicaux quels qu’ils soient étaient de 27 %. En dépit de ces contacts, ces personnes ont perdu leur logement. Pendant leur situation de sans-abrisme, seuls les contacts avec les services d’assistance sociale et les agences des ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-10-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Public Health 2009;9:3. Accéder à la source

Mots clés: Processus conduisant sans-abrisme etude recours services socio-medicaux adultes depuis sans-abri changement situation Amsterdam


Publicité

En savoir plus

van L, I, de Wit MA, Klazinga NS.