Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies parasitaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2009-10-07
Actualité médicale

Tags: etude10ans -  causes -  deces -  enfants -  moins15ans -  Manhiça -  Mozambique - 
Étude, sur 10 ans, des causes de décès chez les enfants de moins de 15 ans à Manhiça, au Mozambique.  - Actualité médicale
Étude, sur 10 ans, des causes de décès chez les enfants de moins de 15 ans à Manhiça, au Mozambique.

CONTEXTE : On estime à 60 millions le nombre de décès par an dans le monde ; 46 millions d’entre eux surviennent dans les pays en voie de développement. De plus, c’est en Afrique sub-saharienne que cette mortalité est la plus élevée, même si les causes de mortalité dans cette région ne sont pas très bien établies. L’objectif de cette étude est de déterminer, par la technique de l’autopsie verbale, quelles ont été les principales causes de mortalité chez les enfants de moins de 15 ans entre 1997 et 2006 dans la zone de surveillance démographique du Health Research Centre de Manhiça.

Publicité

METHODES : Les interrogatoires d’autopsie verbale au sujet des causes de décès chez ces enfants ont débuté en 1997. Chaque questionnaire a été examiné de façon indépendante par trois médecins disposant d’une expérience en pédiatrie tropicale, lesquels se sont prononcé sur la cause de décès en respectant la Classification Internationale des Maladies (CIM-10). Chaque médecin a attribué à chacun des décès au minimum une cause et au maximum deux causes. Le diagnostic final était obtenu lorsque qu’au moins deux médecins s’accordaient sur la cause du décès.

RESULTATS : Entre janvier 1997 et décembre 2006, 568 499 personnes-années à risque et 10 037 décès ont été enregistrés dans le Système de surveillance démographique de Manhiça. Chez les enfants de moins de 15 ans, 3730 décès et 246 658 personnes-années à risque ont été enregistrés. Sur ces 3730 décès, 3002 (80,4 %) ont donné lieu à une autopsie verbale. Parmi eux, 73,6 % ont été imputés à des maladies transmissibles, 9,5 % à des maladies non transmissibles et 3,9 % à des blessures. Le paludisme représentait de loin la principale cause de mortalité puisqu’il était responsable de 21,8 % des décès. La pneumonie, à l’origine de 9,8 % des décès, constituait la seconde cause principale de mortalité, suivie du VIH/sida (8,3 %) et des maladies diarrhéiques (8 %).

CONCLUSION : Les résultats de cette étude mettent en exergue les défis importants à venir en matière de lutte contre les maladies infectieuses dans cette région géographique. Les caractéristiques de la mortalité infantile dans la région de Manhiça est typique des pays en voie de développement, dans lesquels le paludisme, la pneumonie et le VIH/sida constituent d’importantes causes de décès.

Article écrit le 2009-10-07 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Health 2009;9:67. Accéder à la source

Mots clés: etude10ans causes deces enfants moins15ans Manhiça Mozambique


Publicité

En savoir plus

Sacarlal J, Nhacolo AQ, Sigauque B, Nhalungo DA, Abacassamo F, Sacoor CN, et al.