Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-12
Actualité médicale

Tags: Connaissance -  VIH/sida -  emploi -  preservatif -  differents -  groupes -  population -  resultats -  enquetes2005surveillance -  comportements -  face -  VIH -  ethiopie - 
Connaissance du VIH/sida et emploi du préservatif dans différents groupes de population : résultats des enquêtes 2005 de surveillance des comportements face au VIH en Éthiopie.  - Actualité médicale
Connaissance du VIH/sida et emploi du préservatif dans différents groupes de population : résultats des enquêtes 2005 de surveillance des comportements face au VIH en Éthiopie.

CONTEXTE : Les études sur les comportements aident à expliquer l’ampleur d’une épidémie de VIH/sida. Nous avons analysé des indicateurs de connaissance du VIH/sida et d’utilisation du préservatif dans des sous-populations éthiopiennes sélectionnées pour faire l’objet d’une surveillance des comportements.

Publicité

METHODES : Nous avons utilisé les données de comportement face au VIH/sida obtenues en 2005 dans dix groupes de population cibles. Ces groupes comprenaient des prostituées, des militaires, des policiers, des éleveurs, des conducteurs de camion, des conducteurs de bus interurbains, des ouvriers employés à la construction des routes, des enseignants, des ouvriers d’usine et des personnes vivant dans des zones desservies par une clinique prénatale.

RESULTATS : Nous avons analysé les données relatives à 14 524 individus. La majorité d’entre eux étaient des hommes (63,6 %). Dans l’ensemble, les résultats obtenus concernant la connaissance des trois moyens de prévention, les idées fausses et une connaissance approfondie en matière du VIH/sida étaient respectivement de 57 %, 75 % et 18,5 %. Chez les prostituées et les militaires, on a observé un certain changement de comportement quant à l’utilisation du préservatif au cours du rapport sexuel le plus récent et l’utilisation du préservatif était systématique avec les partenaires sexuels occasionnels et les partenaires payants. Chez les femmes, les éleveurs et les analphabètes, la probabilité d’utilisation du préservatif était moins élevée.

CONCLUSION : Les idées fausses au sujet de la transmission du VIH étaient très fréquentes et le pourcentage d’individus qui disposaient de connaissances approfondies en matière de VIH et de sida était faible, en particulier chez les éleveurs. L’utilisation systématique du préservatif et l’utilisation du préservatif au cours du dernier rapport sexuel était élevée chez les prostituées ainsi que chez les militaires, à la fois avec les partenaires sexuels payants et occasionnels. Cela pourrait constituer un signe positif bien qu’une proportion considérable de personnes dans chacun des groupes cibles déclarait ne pas utiliser de préservatif au cours des rapports sexuels avec des partenaires occasionnels.

Article écrit le 2009-10-12 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Public Health 2008;8:429. Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Kassie GM, Mariam DH, Tsui AO.