Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-14
Actualité médicale

Tags: Moxifloxacine -  versus -  ethambutol -  traitement -  initial -  tuberculose -  essai -  phase -  controle -  randomise -  double -  aveugle - 
Moxifloxacine versus éthambutol dans le traitement initial de la tuberculose : un essai de phase II contrôlé, randomisé, en double aveugle. - Actualité médicale
Moxifloxacine versus éthambutol dans le traitement initial de la tuberculose : un essai de phase II contrôlé, randomisé, en double aveugle.

CONTEXTE : De nouveaux traitements sont nécessaires afin de guérir plus rapidement les patients atteints de tuberculose et de traiter ceux qui sont infectés par des souches résistantes. La moxifloxacine, qui est une fluoroquinolone, est une nouvelle molécule prometteuse qui pourrait avoir un effet plus important que les antituberculeux existants. Nous avons évalué la tolérance et l’efficacité de la moxifloxacine dans la première phase de traitement de la tuberculose.

Publicité

METHODES : Nous avons entrepris un essai de phase II contrôlé, randomisé, en double aveugle dans lequel un régime de traitement comportant la moxifloxacine était étudiée chez des adultes présentant une tuberculose à bacilloscopie positive des expectorations, dans un hôpital de Rio de Janeiro, au Brésil. Dans cet essai, 170 participants ont reçu un traitement par l’isoniazide, la rifampicine et le pyrazinamide à des doses standard et ont été assignés, via une randomisation par blocs de permutation, à un groupe traité par moxifloxacine (400 mg) plus placebo d’éthambutol (n = 85) ou à un groupe traité par éthambutol (15 à 20 mg/kg) plus placebo de moxifloxacine (n = 85) cinq jours par semaines pendant huit semaines. Le critère d’évaluation principal était le pourcentage de patients présentant une négativation des cultures d’expectorations avant la semaine 8. Nous avons analysé les résultats obtenus dans la population en intention de traiter (ITT) modifiée ; les patients dont les cultures d’expectorations à l’état de base étaient négatives, contaminées ou révélaient une tuberculose à bacilles résistants ont été exclus de l’analyse. De plus, tous les résultats à huit semaines manquants ont été considérés comme des échecs de traitement. Cette étude est enregistrée sur ClinicalTrials.gov sous le numéro NCT00082173.

RESULTATS : 74 patients du groupe moxifloxacine et 72 patients du groupe éthambutol ont été inclus dans la population ITT modifiée. Les données à 8 semaines ont été obtenues chez 125 patients (moxifloxacine : n = 64 ; éthambutol : n = 61) ; l’absence de données était le plus souvent due à une contamination des cultures. A huit semaines, on observait une négativation des cultures chez 59 (80 %) des 74 patients du groupe moxifloxacine et chez 45 (63 %) des 72 patients du groupe éthambutol (différence : 17,2%, IC à 95% : 2,8 à 31,7 ; p ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-10-14 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Lancet 2009 Apr 4;373(9670):1183-9. Accéder à la source

Mots clés: Moxifloxacine versus ethambutol traitement initial tuberculose essai phase controle randomise double aveugle


Publicité

En savoir plus

Conde MB, Efron A, Loredo C, De Souza GR, Graca NP, Cezar MC, et al.