Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-14
Actualité médicale

Tags: Profils -  mortalite -  pays -  confronte -  transition -  epidemiologique -  analyse -  donnees -  enregistrees - 
Profils de mortalité dans un pays confronté à une transition épidémiologique : analyse des données enregistrées.  - Actualité médicale
Profils de mortalité dans un pays confronté à une transition épidémiologique : analyse des données enregistrées.

CONTEXTE : Les analyses sous-nationales des causes de mortalité et des tendances temporelles aident à établir les priorités en matière de politique de santé publique. Elles sont particulièrement importantes dans les pays qui connaissent une transition épidémiologique, comme au Pérou par exemple. Aucune étude n’a été menée à ce jour sur les caractéristiques nationales et régionales de cette transition épidémiologique au Pérou. Notre objectif était de décrire les profils de mortalité au niveau national et régional entre 1996 et 2000 au Pérou.

Publicité

METHODES : Les données de mortalité enregistrées pour cette période d’étude ont été corrigées du sous-enregistrement grâce à des méthodes standardisées. Nous avons déterminé les principales causes de décès par groupe d’âge et par zone géographique. En utilisant les données relatives à l’année 1996 comme données de base, nous avons établi des profils de mortalité par département afin d’évaluer la transition de la mortalité. Nous avons calculé les pentes cumulées annuelles relatives à chaque département et région pour la période 1996-2000.

RESULTATS : Sur cette période d’étude, les maladies non transmissibles étaient responsables de plus de la moitié des décès, les maladies transmissibles responsables de plus d’un tiers et 10,8 % de tous les décès étaient dus à des blessures. Lima représentait 32 % de la population totale et 20 % du nombre total de décès. La moitié du nombre total de décès enregistrés à l’échelle du pays se sont produits dans la région andine, qui compte 38% de la population du Pérou. La mortalité à l’échelle départementale qui en 1996 était principalement liée aux maladies transmissibles a connu une transition vers une prédominance de décès par blessures et maladies non transmissibles en 2000. La mortalité liée aux affections maternelles et périnatales ainsi que la mortalité liée aux carences nutritionnelles et à l’anémie nutritionnelle a diminué de façon nette dans tous les départements et régions. La mortalité liée aux maladies infectieuses a diminué dans toutes les régions excepté à Lima. Dans toutes les régions, les infections respiratoires aiguës constituent une cause majeure de décès, cependant le pourcentage de décès dont elles sont responsables variait de 9,3 % à Lima et Callao à 15,3 % dans la région andine. La tuberculose et les blessures étaient des causes importantes de décès à Lima ainsi que dans la région andine. ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-10-14 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Public Health 2009;9:47. Accéder à la source

Mots clés: Profils mortalite pays confronte transition epidemiologique analyse donnees enregistrees


Publicité

En savoir plus

Huicho L, Trelles M, Gonzales F, Mendoza W, Miranda J.