Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-02-09
Actualité médicale

Tags: Prevention -  effets -  secondaires -  toxiques -  medicaments -  anti -  inflammatoires - 
Prévention des effets secondaires toxiques des médicaments anti inflammatoires - Actualité médicale
Prévention des effets secondaires toxiques des médicaments anti inflammatoires

Les chercheurs de l'école de médecine de l'université de Californie San Diego (UCSD) ont développé une souris modèle qui pourrait aider les scientifiques à développer de meilleurs médicaments pour combattre les désordres autoimmuns et inflammatoires tels la sclérose et l'arthrite rhumatoïde.

Publicité

Les chercheurs de l'école de médecine de l'université de Californie San Diego (UCSD) ont développé une souris modèle qui pourrait aider les scientifiques à développer de meilleurs médicaments pour combattre les désordres autoimmuns et inflammatoires tels la sclérose et l'arthrite rhumatoïde.

L'inflammation est un processus dans lequel les cellules blanches sanguines et des composés du système immunitaire tentent de protéger l'organisme contre l'infection et les substances étrangères telles que les bactéries et les virus. Dans les maladies autoimmunes, cependant, ce système de défense engendre une réponse inflammatoire là où il n'y a pas de substances étrangères à combattre. Dans ces maladies les cellules du système immunitaire, normalement protectrices, attaquent et endommagent les tissus sains.

Le Dr Mark H. Ginsberg, M.D., professeur de médecine à l'université San-Diego de Californie et ses collègues ont publié les résultats de leur recherche dans le Journal of Clinical Investigation de février 2006. Dans le cas de certaines maladies auto-immunes des alpha 4 intégrines provoquent une accumulation de globules blancs au site de la maladie, ce qui provoque une inflammation. Un des traitements prometteurs de désordres tels la sclérose multiple, des maladies inflammatoires de l'intestin et l'arthrite rhumatoïde est l'utilisation d'antagonistes des alpha 4 intégrines. Cependant ces thérapeutiques anti inflammatoires peuvent avoir des effets secondaires sérieux.

Le but du travail des auteurs était d'identifier une cible plus spécifique des alpha 4 intégrines. C'est pourquoi ils ont créé une souris mutante où certaines fonctions des alpha 4 integrines étaient maintenues, sans quoi les souris décèdent à la naissance. Les auteurs suggèrent que ces souris sont à un outil valable pour essayer les agents pharmaceutiques. Selon les auteurs cette utilisation pourrait être un important premier pas dans le développement de médicaments plus efficaces ciblant les alpha 4 integrines dans les maladies humaines inflammatoires et auto immunes


Publié le 09/02/06

Article écrit le 2006-02-09 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Prevention effets secondaires toxiques medicaments anti inflammatoires


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...