Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-10-27
Fil actus Santé

Tags: Cancer -  prostate - 
Cancer de la prostate : Un nouveau traitement - Fil actus Santé
Cancer de la prostate : Un nouveau traitement

Le Figaro indique que « plusieurs nouvelles stratégies [contre le cancer de la prostate], en cours d'essais, pourraient éviter les séquelles des traitements classiques ».

Publicité

« Actuellement, les patients ont deux options. […] Ils peuvent faire l'objet d'une surveillance active, pas toujours bien vécue psychologiquement ; ou d'un traitement actif visant à les guérir, avec un risque non négligeable de séquelles urinaires et/ou sexuelles ».

Le quotidien relève que « la troisième voie, encore en expérimentation, est celle d'un traitement partiel de la glande, limité à la partie tumorale (thérapie focale) ».

« Avec l'augmentation constante du dépistage par PSA, qui fait toujours débat, les urologues sont de plus en plus souvent confrontés à de petites tumeurs, localisées et peu évolutives. C'est à ces patients que pourraient être proposées les thérapies focales ».

Le journal explique qu’« elles visent à détruire les foyers cancéreux par ultrasons, par le froid (cryothérapie) ou encore par la lumière agissant sur un agent photosensibilisateur (photothérapie dynamique) ».

Cette dernière technique, qui « a pour particularité de détruire les vaisseaux qui alimentent la tumeur ».
« Testée chez une quarantaine de malades avec un cancer de la prostate localisé, cette thérapie vasculaire ciblée a été bien tolérée. Selon des résultats intermédiaires présentés par le Pr Mark Emberton (University College, London), 11 patients sur 18 avaient une biopsie négative avec 6 mois de recul. Une efficacité à première vue modeste, mais considérée intéressante par les urologues ».

Le quotidien souligne toutefois qu’il « reste surtout à savoir quels seront les résultats à plus long terme ». Le Pr Pascal Rischmann, président de l'Association française d'urologie, déclare que « si les promesses des thérapies focales se confirment, environ 20% des cancers de la prostate pourraient en bénéficier ».

Article écrit le 2009-10-27 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro du 27/10/09Accéder à la source


Publicité

En savoir plus