Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-11-13
Fil actus Santé

Tags: Vaccination -  Grippe A (H1N1) - 
Vaccination Grippe A  (H1N1): « Un cas de troubles neurologiques peut-être lié au vaccin » - Fil actus Santé
Vaccination Grippe A (H1N1): « Un cas de troubles neurologiques peut-être lié au vaccin »

Le Figaro relate qu'une « jeune femme, professionnelle de santé, souffre d'un syndrome de Guillain-Barré, une affection neurologique touchant les nerfs périphériques, apparue six jours après avoir reçu une injection de Pandemrix, le vaccin contre le virus de la grippe H1N1de la firme GlaxoSmithKline (GSK).

Publicité

La jeune femme ne présente que des symptômes bénins (fourmillements, pertes de sensibilité), sans paralysie ni troubles moteurs. ».

Le quotidien souligne que « pour l'instant, les autorités sanitaires ne peuvent affirmer qu'il s'agit à coup sûr d'une complication liée au vaccin, d'autant que, habituellement, ces syndromes surviennent entre deux et six semaines après une infection ou une vaccination. Des examens complémentaires sont en cours pour valider cette hypothèse. »


Le journal précise Figaro qu' « à ce jour, le vaccin Pandemrix aurait été administré à environ six millions de personnes dans le monde, selon GSK, sans que d'autres cas de troubles neurologiques n'aient été recensés. » et que « si l'on en croit les experts, le risque de souffrir d'un syndrome de Guillain-Barré est plus élevé en cas d'infection grippale que suite à une vaccination (..) Il s'agit d'une maladie relativement rare, avec chaque année en France entre 1 700 et 1 800 cas. »

Le Figaro explique qu’une « surveillance active des effets indésirables a été lancée en France en même temps que le vaccin. »

Libération indique qu' « au cabinet de Roseline Bachelot, on explique avoir été alerté de ce cas dès mardi, deux jours avant le début de la vaccination de la population générale. Mais l’information n’a pas été rendue publique ».

Le quotidien note également que « Le laboratoire GSK, estime que le lien de causalité avec le vaccin n’est pas prouvé en l’état. »

Article écrit le 2009-11-13 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro, Libération du 13/11/09Accéder à la source


Publicité

En savoir plus