Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-11-20
Fil actus Santé

Tags: faux medicaments -  Internet - 
« Les faux médicaments vendus sur le Net déferlent sur la France » - Fil actus Santé
« Les faux médicaments vendus sur le Net déferlent sur la France »

Le Figaro rappelle que selon l’OMS, « consommer ces produits représente un réel danger pour la santé ».

Publicité

Hier, « Interpol a rendu publics les résultats d'une opération d'ampleur inédite menée en partenariat avec l'OMS pour lutter contre ces ventes illicites via Internet. Les services de police et les autorités sanitaires de 24 pays ont recensé quelque 800 sites illégaux. Certains ont été aussitôt fermés. Près de mille paquets et 160 000 pilules ont été saisies ».

Le Fogaro relate qu’« en France, ce sont une trentaine de médicaments - produits érectiles, antiviraux ou encore dopants - qui avaient été ciblés par les gendarmes, policiers et douaniers. Ils ont repéré 125 sites proposant ces produits en français ».

Le quotidien souligne que « plusieurs vendeurs présumés ont été localisés en France. Six personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Chez elles, les gendarmes ont saisi des psychotropes, des anabolisants stéroïdiens, des anxiolytiques et d'autres produits de santé falsifiés ».

« L'enquête devra désormais retrouver les sources d'approvisionnement de ces petits vendeurs, pour pouvoir remonter leurs filières ».

Un enquêteur explique que « beaucoup de patients qui veulent éviter une consultation chez le médecin, parce qu'ils savent que le remède n'est pas indiqué à leur cas, se tournent vers Internet ».

Isabelle Adenot, présidente du Conseil de l'Ordre des pharmaciens, déclare: « Dans ces officines virtuelles, on se croit en sécurité. En réalité, on ne sait absolument pas où, et surtout dans quelles conditions d'hygiène, a été fabriqué le produit ».

« L’Afssaps a lancé en 2009 une série d'analyses de médicaments commandés sur Internet », l’agence explique que « prendre ces produits peut être très dangereux. […] Les effets indésirables signalés par le biais de la pharmacovigilance sont en augmentation, notamment après une prise de coupe-faim ».

Article écrit le 2009-11-20 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Le Figaro du 20/11/09Accéder à la source


Publicité

En savoir plus