Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2000-12-20
Actualité médicale

Tags:
Neurochem annonce l'atteinte d'un jalon important dans le développement d'un médicament pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. - Actualité médicale
Neurochem annonce l'atteinte d'un jalon important dans le développement d'un médicament pour le traitement de la maladie d'Alzheimer.

Neurochem Inc. (NRM à la bourse de Toronto) a annoncé aujourd'hui l'atteinte d'un jalon important dans le développement d'un médicament candidat anti-amyloide pour le traitement de la maladie d'Alzheimer. Conformément à une entente de coopération en cours avec H. Lundbeck A/S ("Lundbeck"), l'atteinte de ce jalon initie un certain nombre de versements de la part de Lundbeck.

Publicité

Ces versements consistent en des redevances d'accès à la technologie, en soutien annuel à la recherche en plus de l'achat d'une participation de 2,5 millions $US. Dans une étude de validation de principe, le médicament candidat de Neurochem a été administré à des souris transgéniques qui expriment la protéine précurseur amyloide humaine (human amyloid precursor protein ou hAPP) afin de déterminer le potentiel curatif de ce médicament candidat. Les souris ont été développées au Centre for Research in Neurodegenerative Diseases de l'University of Toronto (Canada). Ce modèle transgénique agressif de la maladie d'Alzheimer a servi à démontrer que le composé réduit de façon significative le nombre et la taille des plaques amyloides cérébrales, qu'il diminue la réaction inflammatoire dans le cerveau et qu'il maintient le taux de survie des souris traitées. Neurochem prévoit soumettre bientôt ses conclusions scientifiques à une revue dotée d'un comité de révision par des pairs pour fins de publication. Des données de tolérabilité et de pharmacocinétique ont déjà été recueillies lors d'un essai humain préliminaire de phase I avec des volontaires sains. Le composé a de plus affiché un bon profil pharmacocinétique et de sécurité lors d'études précliniques. La Société croit que c'est la première fois qu'on démontre qu'un médicament oral potentiel ayant un faible profil de toxicité éprouvé réduit le développement de la plaque amyloide dans un modèle animal de la maladie d'Alzheimer.


Canadian News Wire, 05/12/2000, Saint-Laurent, Québec OTTAWA (sciefran@ambafrance-ca.org )

Article écrit le 2000-12-20 par auteur
Source: Cette information est un extrait du BE Canada numéro 164 du 20/12/2000 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...