Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-11-26
Actualité médicale

Tags: Traitement -  antidepresseur -  optimise -  autogestion -  douleur -  patients -  souffrant -  depression -  douleurs -  musculo-squelettiques -  vus -  soins -  primaires -  essai -  controle -  randomise - 
Traitement antidépresseur optimisé et autogestion de la douleur chez des patients souffrant de dépression et de douleurs musculo-squelettiques vus en soins primaires : essai contrôlé randomisé - Actualité médicale
Traitement antidépresseur optimisé et autogestion de la douleur chez des patients souffrant de dépression et de douleurs musculo-squelettiques vus en soins primaires : essai contrôlé randomisé

CONTEXTE : La douleur et la dépression sont les symptômes physiques et psychologiques les plus fréquemment observés en soins primaires, respectivement. De plus, il sont concomitants dans 30 à 50 % des cas et ont des conséquences néfastes en termes de qualité de vie, de handicap et de dépenses de santé.

Publicité

OBJECTIF : Déterminer si une intervention pharmacologique et comportementale combinée permet de réduire à la fois la dépression et les douleurs chez des patients en soins primaires souffrant de douleurs musculo-squelettiques et de dépression comorbide.

PLAN, CADRE ET PARTICIPANTS : Essai contrôlé randomisé (étude Stepped Care for Affective Disorders and Musculoskeletal Pain [SCAMP]) menée dans six cliniques communautaires et cinq cliniques de médecine générale pour anciens combattants à Indianapolis, dans l’Indiana. Les patients ont été recrutés entre janvier 2005 et juin 2007 et le suivi s’est achevé en juin 2008. Les 250 patients souffraient de douleurs dans les hanches, les genoux ou de douleurs lombaires basses depuis au mons trois mois et de dépression de gravité au minimum modérée (score au Questionnaire de santé du patient [QSP-9] ≥ 10).

INTERVENTION : Les patients ont été répartis de façon aléatoire entre un groupe soumis à l’intervention (n = 123) et un groupe soumis à la stratégie de prise en charge standard (n = 127). L’intervention consistait en un traitement antidépresseur optimisé administré durant 12 semaines (étape 1) suivi d’un programme d’autogestion de la douleur en six sessions mené sur 12 semaines (étape 2) et en une phase de continuation de la thérapie pendant six mois (étape 3). MESURES PRINCIPALES : La dépression (la Hopkins Symptom Checklist [liste de symptômes Hopkins] en 20 points), la sévérité et l’interférence de la douleur (questionnaire Brief Pain Inventory [inventaire bref de la douleur]) et la réduction globale de la douleur à 12 mois.

RESULTATS : A 12 mois, 46 (37,4 %) des 123 patients du groupe intervention présentaient une diminution de la gravité de la dépression d’au moins 50 % par rapport à l’état de base contre 21 des 127 patients du groupe stratégie standard (16,5 %) (risque relatif [RR] : ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-11-26 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA. 2009 May 27, vol. 301, n° 20, pp.2099-2110 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

KROENKE K, BAIR MJ, DAMUSH TM, WU J, et al.