Publicité
Accueil > Actualité médicale > Obstétrique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-03-01
Actualité médicale

Tags: point -  outil -  detecter -  precocement -  hypoxie -  foetale -  accouchement - 
Mise au point d'un nouvel outil pour détecter précocement l'hypoxie foetale lors d'un accouchement - Actualité médicale
Mise au point d'un nouvel outil pour détecter précocement l'hypoxie foetale lors d'un accouchement

Les chercheurs de l'université de Warwick et des hôpitaux universitaires de Coventry ont mis au point une nouvelle technique qui a la capacité d'augmenter de manière considérable la rapidité des résultats lors de situations dangereuses pendant le cours d'un accouchement.

Publicité

Les chercheurs de l'université de Warwick et des hôpitaux universitaires de Coventry ont mis au point une nouvelle technique qui a la capacité d'augmenter de manière considérable la rapidité des résultats lors de situations dangereuses pendant le cours d'un accouchement.

Le danger d'hypoxie foetale (manque d'oxygène) n'est pas seulement redoutable pour l'enfant mais il l'est également pour la mère car les médecins pratiquent souvent une césarienne s'ils pensent que le bébé est en souffrance par manque d'oxygène. Cependant les tests courants pour détecter cette condition requièrent un examen sanguin au laboratoire, qui prend du temps, ce qui signifie que les médecins décident parfois de pratiquer une césarienne plutôt que de prendre le risque d'attendre les résultats de l'analyse. Cette condition a poussé le docteur Nick Dale, professeur à l'université de Warwick à rechercher une méthode pour pouvoir pratiquer un diagnostic fiable plus rapidement.

Elle est basée sur le dosage sanguin de l'hypoxanthine.Un enfant, non encore né, ayant plus de 5 micromoles par litre de cette substance dans son sang est à risque sévère d'hypoxie foetale. Les chercheurs de l'école médicale Warwick ont examiné la technique et disent que l'utilisation de celle-ci donnera aux médecins en salle d'accouchement des résultats presque immédiats pouvant déterminer si l'enfant à naître va souffrir d'hypoxie. Cela permettra de prendre des décisions plus rationnelles quant à savoir s'il faut pratiquer une césarienne et va probablement réduire le nombre de celles ci.

Cette instrumentation est en cours d'élaboration avec divers fabriquants, pour ensuite pratiquer des essais complets cliniques dans diverses salles d'accouchement hospitalières.


Publié le 01/03/06

Article écrit le 2006-03-01 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: point outil detecter precocement hypoxie foetale accouchement


Publicité

En savoir plus