Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-03-02
Actualité médicale

Tags: Produits -  cancereux -  retrouves -  boissons -  soft drinks - 
Produits cancéreux retrouvés dans des boissons ( soft drinks ) - Actualité médicale
Produits cancéreux retrouvés dans des boissons ( soft drinks )

Des traces d'un produit provoquant le cancer ont été trouvées, en Angleterre, dans des boissons (soft drinks), à huit fois le taux permis par la législation.

Publicité

Des traces d'un produit provoquant le cancer ont été trouvées, en Angleterre, dans des boissons (soft drinks), à huit fois le taux permis par la législation.

Selon l'agence de surveillance des aliments anglaise, cela ne pose pas un risque immédiat pour la santé mais ce problème doit être éclairci.

Le benzène, qui peut provoquer certains cancers, pourrait être formé lorsque des produits couramment utilisés réagissent entre eux. L'étude anglaise a été initiée après que ces produits chimiques furent retrouvés dans des boissons soft drinks aux Etats-Unis.

L'industrie des soft drinks sait depuis quinze ans qu'un préservateur le benzoate de sodium peut produire du benzène s'il est mélangé avec de l'acide ascorbique ( plus communément connu comme vitamine C ). Les experts et des groupes de consommateurs se demandent pourquoi ces produits chimiques sont encore présents ensemble dans autant de boissons.

Le benzène a été relié à la leucémie et à d'autres cancers du sang et est également retrouvé dans des polluants. Des douzaines de boissons contiennent à la fois le benzoate de sodium et l'acide ascorbique qui vont créer du benzène lorsqu'ils sont associés.

Selon l'association britannique des soft drinks les taux produits ne posent aucun risque pour la santé. Selon elle, les taux retrouvés dans les soft drinks sont très faibles, à la limite de la détection et il n'y a pas lieu de s'en inquiéter. La fédération des soft drinks dit être à la recherche de moyens de réduire ces taux et pour cela envisage même d'enlever le préservateur si on peut le remplacer par quelque chose d'autre.

Selon des organisations de consommateurs et de parents, les consommateurs ont le droit de savoir ce qui est contenu dans ces boissons. Selon leur porte-parole, Richard Watts of Sustain, l'évidence scientifique n'est pas claire de savoir s'il y a un taux sain de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-03-02 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Produits cancereux retrouves boissons soft drinks


Publicité

En savoir plus