Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-12-15
Actualité médicale

Tags: Stents -  elution -  paclitaxel -  versus -  stents -  nus -  traitement -  infarctus -  aigu -  myocarde - 
Stents à élution de paclitaxel versus stents nus dans le traitement de l’infarctus aigu du myocarde.  - Actualité médicale
Stents à élution de paclitaxel versus stents nus dans le traitement de l’infarctus aigu du myocarde.

CONTEXTE : Il n’existe pas de consensus concernant la tolérance et l’efficacité des stents à élution de médicaments par rapport aux stents nus chez les patients présentant un infarctus du myocarde avec élévation du segment ST subissant une intervention coronaire percutanée (ICP) primaire.

Publicité

METHODES : Nous avons réparti, de façon aléatoire et selon un ratio 3/1, 3006 patients présentant un infarctus du myocarde avec élévation du segment ST entre un groupe traité par stent à élution de paclitaxel (2257 patients) et un groupe traité par stent nu, sinon identique en tout point (749 patients). Les deux critères de jugement principaux de l’étude était le taux, à 12 mois, de revascularisation de la lésion cible en raison d’une ischémie (analyse de supériorité) et un critère composite de mesure de la tolérance représenté par la survenue de décès, de récidive d’infarctus, d’AVC et de thrombose de stent (analyse de non-infériorité avec une marge de 3,0 %). Le critère de jugement secondaire principal était la mise en évidence à l’angiographie d’une resténose à 13 mois.

RESULTATS : Par rapport aux patients du groupe stent nu, dans le groupe stent à élution de paclitaxel, on observait à 12 mois des taux significativement plus faibles de revascularisation de la lésion cible liée à une ischémie (4,5 % vs. 7,5 % ; hazard ratio : 0,59 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 0,43 à 0,83 ; P = 0,002) et de revascularisation du vaisseau cible (5,8 % vs. 8,7 % ; hazard ratio : 0,65 ; IC à 95 % : 0,48 à 0,89 ; P = 0,006) avec des taux indiquant une non-infériorité concernant le critère de jugement composite de tolérance (8,1 % vs. 8,0 % ; hazard ratio : 1,02 ; IC à 95 % : 0,76 à 1,36 ; différence absolue : 0,1 point de pourcentage ; IC à 95 % : -2,1 à 2,4 ; P = 0,01 pour la non-infériorité ; P = 0,92 pour la supériorité). Le taux de décès à 12 mois était similaire entre le groupe traité par stent à élution de ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-12-15 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: N Engl J Med. 2009 May 7, vol. 360, n° 19, pp.1946-1959 Accéder à la source

Mots clés: Stents elution paclitaxel versus stents nus traitement infarctus aigu myocarde


Publicité

En savoir plus