Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies parasitaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2009-12-15
Actualité médicale

Tags: Pris -  charge -  domicile -  paludisme -  artemether-lumefantrine -  versus -  prise -  charge -  standard -  enfants -  urbains -  ougandais -  essai -  controle -  randomise - 
Pris en charge à domicile du paludisme par artéméther-luméfantrine versus prise en charge standard chez les enfants urbains ougandais : essai contrôlé randomisé.  - Actualité médicale
Pris en charge à domicile du paludisme par artéméther-luméfantrine versus prise en charge standard chez les enfants urbains ougandais : essai contrôlé randomisé.

CONTEXTE : La prise en charge à domicile du paludisme (traitement présomptif des enfants fébriles par antipaludiques) est préconisé dans le cadre d’un traitement rapide et efficace de cette maladie. Nous avons évalué l’effet de l’administration à domicile d’artéméther-luméfantrine sur l’incidence du traitement du paludisme et sur l’issue clinique chez des enfants vivant dans une zone urbaine où la transmission palustre était relativement faible.

Publicité

METHODES : A Kampala, en Uganda, 437 enfants âgés de 1 à 6 ans et issu de 325 foyers ont été répartis de façon aléatoire, par séquence de randomisation générée par ordinateur, entre un groupe assigné à un recevoir l’artéméther-luméfantrine pré-conditionné dans le cadre du traitement présomptif des états fébrile (n = 225) et un groupe assigné à la stratégie de prise en charge standard actuelle (n = 212). Nous avons effectué une randomisation par foyer après une période pilote d’un mois. Suite à la randomisation, les patients ont été suivi 12 mois de plus et nous avons recueilli des informations sur leur état de santé et leurs traitements via des questionnaires mensuels et un journal par foyer, complété par les personnes en charge de l’enfant. Le critère de jugement principal était la densité d’incidence de traitement par personne-année. L’analyse du critère principal a porté sur la population en intention de traiter modifiée, qui comprenait tous les patients excepté les patients qui avaient été exclus avant le recueil des données. Cet essai est enregistré sur ClinicalTrials.gov, sous le numéro NCT00115921.

RESULTATS : Huit patients du groupe « prise en charge à domicile » et quatre patients du groupe « prise en charge standard » ont été exclus avant le recueil des données ; ainsi, l’analyse principale a portée sur 217 et 208 patients, respectivement. Dans le groupe prise en charge à domicile, le nombre de traitements antipaludiques reçus a été environ deux fois plus élevé que dans le groupe prise en charge standard (4,66 par personne-année vs 2,53 par personnes-année ; risque relatif d’incidence (RRI) : 1,72 ; IC à 95 % : 1,43 à 2,06, p < 0,0001) et presque cinq fois plus élevé que chez les enfants présentant un paludisme confirmé par microscopie dans une cohorte d’enfants comparable (4,66 ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-12-15 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Lancet. 2009 May 9, vol. 373, n° 9675, pp.1623-1631 Accéder à la source

Mots clés: Pris charge domicile paludisme artemether-lumefantrine versus prise charge standard enfants urbains ougandais essai controle randomise


Publicité

En savoir plus

STAEDKE SG, MWEBAZA N, KAMYA MR, CLARK TD, et al.