Publicité
Accueil > Actualité médicale > Nutrition
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2010-01-05
Actualité médicale

Tags: environnement -  local -  obesite -  analyse -  niveaux -  multiples -  aire -  metropolitaine -  Lisbonne -  Portugal - 
Lien entre environnement local et obésité : analyse à niveaux multiples dans l’aire métropolitaine de Lisbonne, au Portugal. - Actualité médicale
Lien entre environnement local et obésité : analyse à niveaux multiples dans l’aire métropolitaine de Lisbonne, au Portugal.

Les études montrent que des facteurs individuels permettent de prédire la prise de poids, cependant, des facteurs contextuels présentent également un intérêt, certains auteurs mettant en avant le rôle joué par la déprivation sociale, l’étalement urbain, le capital social et la sécurité.

Publicité

Des données récentes mettent en cause des facteurs environnementaux favorisant un apport calorique excessif et/ou rendant plus difficile la dépense de ces calories via une activité physique régulière. Les relations d’interdépendance observées dans certaines localités entre l’environnement physique et social (facteurs médiateurs clés) et l’indice de masse corporelle (IMC) et, d’autre part, le potentiel de développement d’environnements plus sains justifient la mise en œuvre de nouvelles études sur les déterminants contextuels de la santé. Au Portugal, et plus particulièrement dans l’aire métropolitaine de Lisbonne (AML), les effets des environnements physique et social sur l’activité physique et l’IMC n’ont encore jamais été étudiés en détail. Cette étude vise à mettre en évidence les associations potentielles entre l’environnement résidentiel (physique et social) et le risque de prise de poids et d’obésité, au-delà des caractéristiques individuelles, de façon à déterminer quels indicateurs constituent les meilleurs facteurs prédictifs de surpoids dans l’AML. Cette étude a été effectuée à partir des données relatives à 7669 personnes âgées d’au moins 18 ans et issues de 143 voisinages. La taille et le poids corporels auto-déclarés ont été utilisés afin de repérer les cas d’indice de masse corporelle révélateurs d’un surpoids (IMC ≥ 25). L’IMC ainsi que les caractéristiques individuelles (sociodémographiques et comportementales) ont été croisées aux données contextuelles puis ont fait l’objet d’analyses à niveaux multiples.

Les résultats de cette étude montrent que différents facteurs environnementaux sont, après ajustement sur les caractéristiques individuelles, associés de façon significative au surpoids et à l’obésité, que ce soit de façon directe ou indirecte (exemple : les comportements de santé tels que les habitudes alimentaires et la pratique de l’exercice physique, qui constituent des facteurs médiateurs clés). Ces résultats suggèrent qu’une compréhension plus poussée de ces mécanismes est essentielle au succès de la lutte contre l’épidémie ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2010-01-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Soc Sci Med. 2009 Feb., vol. 68, n° 4, pp.601-609 Accéder à la source

Mots clés: environnement local obesite analyse niveaux multiples aire metropolitaine Lisbonne Portugal


Publicité

En savoir plus

SANTANA P, SANTOS R, NOGUEIRA H.