Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-04-19
Actualité médicale

Tags: endoscope -  traitement -  pathologies -  intra-uterines - 
Un endoscope pour traiter des pathologies intra-utérines - Actualité médicale
Un endoscope pour traiter des pathologies intra-utérines

L'Agence Japonaise de l'Energie Atomique (Japan Atomic Energy Agency, ou JAEA) a mis au point un endoscope doté d'un laser qui pourrait, entre autres applications, traiter des pathologies intra-utérines, comme le syndrome TTTS (Twin-to-twin transfusion syndrome) des jumeaux monoplacentaires.

Publicité

L'Agence Japonaise de l'Energie Atomique (Japan Atomic Energy Agency, ou JAEA) a mis au point un endoscope doté d'un laser qui pourrait, entre autres applications, traiter des pathologies intra-utérines, comme le syndrome TTTS (Twin-to-twin transfusion syndrome) des jumeaux monoplacentaires.
A l'origine, la JAEA souhaitait développer un outil de réparation pouvant intervenir à l'intérieur du futur réacteur ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) qui sera construit à Cadarache, et dont le Japon sera un partenaire important. L'endoscope a été conçu pour examiner le système de refroidissement du réacteur, et intervenir en soudant ou coupant des pièces métalliques.
Après avoir déposé un brevet, la JAEA s'est rendu compte que cette invention pouvait peut-être servir dans un autre champ que celui défini originellement.
C'est ainsi que les chercheurs ont pensé utiliser l'endoscope pour des interventions chirurgicales ciblées, par exemple dans le cas de pathologies intra-utérines comme le "Twin-to-Twin Transfusion Syndrome", ou "syndrome transfuseur-transfusé". Cette affection ne touche que les jumeaux monozygotes qui partagent un placenta, et avec une prévalence de 5 à 10%. Cette pathologie est particulièrement présente chez les jumeaux conçus par procréation médicalement assistée. Le syndrome se caractérise par une circulation sanguine anastomotique anormale entre les deux jumeaux: un des foetus (tranfusé) va recevoir du sang de l'autre (transfuseur). Le foetus transfusé va voir la taille de son corps augmenter anormalement, tandis que le foetus transfuseur va devenir anémique et chétif. Seulement 10% des foetus transfuseurs survivent.
Une des techniques de traitement est de cautériser les vaisseaux anastomotiques qui permettent la transfusion entre les foetus. Pour ce faire, l'endoscope serait introduit dans la cavité utérine afin d'accéder à ces vaisseaux et les faire cautériser par l'action du laser, stoppant ainsi la circulation sanguine anormale. L'endoscope est construit sur le modèle suivant: une fibre optique centrale transmet le faisceau laser, tandis qu'une fibre optique ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-04-19 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: endoscope traitement pathologies intra-uterines


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...