Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Ordre national des médecins
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-11-27
Vie professionnelle

Tags:
Arrangement de reconnaissance mutuelle dans le cadre des accords France-Québec sur la mobilité de la main-d'oeuvre  - Vie professionnelle
Arrangement de reconnaissance mutuelle dans le cadre des accords France-Québec sur la mobilité de la main-d'oeuvre

Le Collège des médecins du Québec signe avec son homologue français.

Publicité

Montréal, le 27 novembre 2009 – Aujourd’hui, en remplacement du Dr Yves Lamontagne, président-directeur général du Collège des médecins du Québec, le Dr Charles Bernard, vice-président de l’ordre, a signé à Paris, l’arrangement de reconnaissance mutuelle (ARM) pour la profession médicale avec son homologue, le docteur Michel Legmann, président du Conseil national de l’ordre des médecins de France, en présence de M. Jean Charest, premier ministre du Québec, et de Mme Roselyne Bachelot, la ministre française de la Santé et des Sports.

« Cet accord est un point de départ important qui favorisera au cours des prochaines années une intensification de la mobilité des médecins entre la France et le Québec et des échanges entre les facultés de médecine du Québec et de la France pour normaliser les programmes de formation des médecins » a commenté le Dr Yves Lamontagne.

« Il est à souhaiter que cette signature soit la première d’une série qui devrait permettre une plus grande mobilité de la main-d’œuvre médicale entre le Canada, l’Europe et d’autres pays, et ainsi contribuer à l’établissement de normes internationales de qualité de l’exercice de la médecine pour une meilleure protection du public partout dans le monde », a souligné le Dr Charles Bernard.

« Il faut se féliciter de cet accord qui souligne, s’il en est besoin, la grande proximité en terme de qualité et de niveaux de compétence dans le domaine de la santé, comme de bien d’autres, entre le Québec et la France. Il est certain qu’il s’agit là d’un prélude à de nombreux autres accords non seulement dans le domaine de la santé mais, à coup sûr, dans d’autres secteurs où les échanges s’avèreront nécessaires», a pour sa part souligné le docteur Michel Legmann, président du Conseil national de l’ordre des médecins ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-11-27 par Conseil National de l'Ordre des Medecins
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus