Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-01-26
Vie professionnelle

Tags:
MG France pour un mode d'emploi du DE - Vie professionnelle
MG France pour un mode d'emploi du DE

Des médecins spécialistes pratiquent de manière élargie des DE (dépassement d'honoraires pour exigence particulière du patient) sur le simple motif d'une prise de rendez-vous rapide. Cette pratique pose la question du mode d 'accès conventionnel à la médecine spécialisée libérale.

Publicité

A la différence des médecins généralistes, les médecins spécialistes ne disposent pas de convention négociée depuis 1996. Leur pratique relève donc d'un règlement conventionnel minimum qui ne prévoit pas d'utilisation large du DE.

Les médecins généralistes peuvent quant à eux utiliser le DE depuis la signature d'un Accord de Bon Usage de Soins (AcBUS) sur la visite à domicile. Cet accord a donné lieu à l'écriture d'un mode d'emploi de la visite à domicile : valeur et remboursement plus élevés quand le déplacement est médicalement ou socialement justifié. Hormis ces cas, le médecin généraliste peut appliquer un DE correspondant à l'honoraire d'une demande de service.

MG France souhaite que soit rapidement négocié, le cas échéant dans un AcBUS spécifique, un mode d'emploi de l'accès aux soins spécialisés en ville qui facilite la coordination des actions entre le médecin généraliste et le médecin spécialiste dans l'intérêt du patient.

Cet AcBUS pourrait définir les motifs du recours, les délais de rendez vous, les modalités de l'échange d'information entre le généraliste et le spécialiste. Il pourrait donner lieu à une Consultation approfondie et valorisée par l'accord du 10 janvier .

A l'initiative du patient consultant hors le cadre négocié, MG France considère l'usage du DE comme légitime.

Article écrit le 2003-01-26 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus