Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-03-16
Vie professionnelle

Tags:
Réforme du système de soins. MG France soutient tout dispositif de coordination entre médecins généralistes et spécialistes qui améliorerait la qualité des soins.  - Vie professionnelle
Réforme du système de soins. MG France soutient tout dispositif de coordination entre médecins généralistes et spécialistes qui améliorerait la qualité des soins.

Le syndicat des médecins généralistes MG France a examiné avec beaucoup d'attention les propositions faites par les caisses d’assurance maladie aux syndicats de médecins spécialistes lors de la séance de négociation du vendredi 14 Mars. Ces propositions concernent les modalités de la revalorisation du montant des honoraires de consultation des médecins spécialistes libéraux.

Publicité

Cette revalorisation de 3 puis 5 euros était prévue dans l'accord de janvier 2003. Les caisses d'assurance maladie ont proposé de monter cette majoration jusqu'à 7 euros.

Il a été proposé que ces majorations soient applicables à une partie des consultations des médecins spécialistes sous condition qu'elles s'exercent en coordination avec le médecin généraliste du patient. Cette coordination se traduirait par un retour d'information, sous forme de compte rendu de cette consultation vers le médecin généraliste du patient. Cette majoration serait accessible aux médecins du secteur 2, sous réserve que ces médecins respectent ces tarifs sur ces actes.

L’accès aux médecins spécialistes, dans un cadre non coordonné resterait remboursé à 23 euros. La même majoration pourrait alors être perçue par le médecin spécialiste pour les mêmes actes, mais elle ne serait pas prise en charge par l’assurance maladie.

Une progression des honoraires avec des garanties de qualité

MG France considère que le choix de la coordination entre spécialistes et généralistes est un critère pertinent pour une revalorisation telle que prévue dans l’accord du 10 janvier.

Cette approche permettrait au médecin généraliste de mieux effectuer son travail de suivi et de synthèse. Elle garantirait au patient une synergie d’intervention des médecins et une garantie du respect de tarifs remboursables. Elle valoriserait le rôle d’expertise du médecin spécialiste libéral de ville.

Des mesures transitoires en phase avec le calendrier de réforme.

Les négociations actuelles s'inscrivent dans la nécessaire réforme de l'organisation du système de distribution des soins. Elles doivent renouveler les relations contractuelles entre caisses d'assurance maladie et syndicats médicaux.

Il est nécessaire de procéder par étape en trouvant des mesures transitoires qui ne seront pas en contradiction avec les autres travaux engagés pour cette réforme, comme les conclusions des groupes menés par le gouvernement sur la gestion de la protection sociale et sur ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-03-16 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus