Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-22
Vie professionnelle

Tags:
MG France déplore le déremboursement surprise de médicaments qui entache le processus de concertation sur la réforme de la sécurité sociale - Vie professionnelle
MG France déplore le déremboursement surprise de médicaments qui entache le processus de concertation sur la réforme de la sécurité sociale

MG France déplore l’absence totale de concertation préalable à la mise en œuvre d’un vaste plan de déremboursement d’une liste de médicaments, reconnus parfaitement efficaces et largement utilisés en première nécessité.

Publicité

Le rapport Chadelat remis récemment au Ministre de la santé préconisait bien un transfert de prise en charge de l’assurance maladie obligatoire vers les assurances et mutuelles complémentaires. Ce transfert devait s'accompagner simultanément de la mise en place d’une assurance maladie généralisée, couvrant toute la population, et prenant en charge les prestations définies comme essentielles dans un mode d’accès aux soins organisé sur des critères médicalisés de bon usage.

MG France considère qu’une telle mesure de déremboursement, prise isolément, sans garantie d’accès à une complémentaire pour tous, et sans définition préalable d’un panier de biens et de service entache le processus de concertation pourtant largement annoncé comme base de la réforme.

Pour garantir autant la qualité des soins que la maîtrise de la croissance des coûts dans un système de soins d’accès facile pour tous, MG France affirme indispensable une meilleurs définition du rôle de chacun dans un système de santé organisé, reposant sur des soins primaires identifiés. Qu’il s’agisse des soignants en ville ( généralistes, spécialistes, autres acteurs de santé) et de la place de l’hôpital, qu’il s’agisse de l’assurance maladie publique et de la place des assurances complémentaires, qu’il s’agisse des acteurs sociaux et des services de l’état, c’est essentiellement sur la clarification de la complémentarité des compétences, et sur la coordinations des interventions que repose le gain de qualité du système de santé offert à la population et aux malades.

Article écrit le 2003-04-22 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus