Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-23
Vie professionnelle

Tags:
A l'occasion de la réorganisation de la permanence des soins (PDS) et de l' Aide Médicale Urgente (AMU)  - Vie professionnelle
A l'occasion de la réorganisation de la permanence des soins (PDS) et de l' Aide Médicale Urgente (AMU)

A l'occasion de la réorganisation de la permanence des soins (PDS) et de l' Aide Médicale Urgente (AMU) et des transports sanitaires, Mr Jean François MATTEI a défendu le principe d'une coordination renforcée entre la médecine ambulatoire et les moyens hospitaliers.

Publicité

MG France se satisfait que soit enfin reconnue la distinction entre permanence des soins et aide médicale urgente. La permanence des soins concerne les demandes de soins non programmées qui ne requièrent pas l' intervention immédiate d'un médecin.

MG France observe avec satisfaction que le ministre encourage et "soutient" le développement des Maisons Médicales de Garde sous réserve de leur articulation avec les services d'urgences. Ces réalisations initiées pour un grand nombre par MG France, sont plébiscitées par les médecins généralistes et se multiplient sur la base d'initiatives locales.

Cependant, pour MG France, l'articulation entre permanence de soins et aide médicale urgente nécessite des travaux d'approfondissement, tout particulièrement dans le cadre de la mise en application départementale au sein des Comités Départementaux de l'Aide Médicale Urgente (CODAMU).

MG France participera à ces travaux qui devront étudier les cheminements des demandes de soins non programmées.

MG France insiste par ailleurs sur l'importance de vérifier en CODAMU l' adéquation des moyens financiers, tant pour les structures que pour la rémunération des médecins.

Fort de plusieurs années d'expériences sur l'analyse des appels relevant de la permanence des soins dans divers sites expérimentaux, MG France insiste sur l'intérêt d'une démarche de centralisation des appels de permanence des soins pour éviter un encombrement des centres 15 et des services d'urgences des hôpitaux. La responsabilisation des usagers en sera aussi un facteur essentiel.

Article écrit le 2003-04-23 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus