Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-09-07
Vie professionnelle

Tags:
Canicule : MG France conteste les affirmations concernant la médecine générale - Vie professionnelle
Canicule : MG France conteste les affirmations concernant la médecine générale

MG France vient de prendre connaissance des premiers éléments du rapport d'expert sur la catastrophe sanitaire de l'été. Après les familles, ce sont les généralistes qui sont montrés du doigt.

Publicité

MG France conteste les affirmations concernant la médecine générale qui reposent sur des opinions ou propos rapportés.

Au sein des 280 millions d'actes annuels, 20 millions d'actes, consultations, visites à domicile, actes d'urgence de nuit ou de dimanche sont effectués pour le simple mois d'août par les généralistes. Ce chiffre, à rapporter aux 12 millions de passage aux urgences sur une année entière donne un aperçu de la présence des généralistes et de leur rôle essentiel pour la santé et la sécurité de la population, y compris pendant l'été.

Les 12 000 médecins différents enregistrés sur une semaine, les 15 millions d'euros versés par l'assurance maladie sur l'année passée et les près de 300 000 vacations d'astreinte identifiées sont le témoin de la permanence de soins des généralistes sur l'ensemble du territoire. Ces chiffres ont été donnés lors du point presse CNAMTS de la semaine passé.

Quand on sait que la médicalisation des personnes âgées tant à leur domicile personnel, en maison de retraite ou au sein des 10 000 établissements pour personnes dépendantes repose, depuis toujours et presque exclusivement sur l'engagement des médecins généralistes libéraux, on ne peut que refuser la stigmatisation contenue dans ce rapport.

MG France appelle à la raison, et à l'abandon des polémiques. L'heure est à la construction de solutions, avec une réelle prise en charge du vieillissement et da la dépendance dans notre pays. Les généralistes libéraux sont près à s'y investir, pour preuve les 2 000 généralistes ayant réalisé un cursus de formation de médecin coordonnateur dans les EHPAD, avant même que le décret reconnaissant officiellement cette compétence ne soit lui même publié.

L'heure n'est pas à la polémique d'expertise, mais à la construction d'une vraie réforme, avec une prise en compte largement rénovée du vieillissement, du handicap et de la dépendance dans notre système ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-09-07 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus