Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-10-13
Vie professionnelle

Tags:
PDS : MG France demande à l'Ordre des médecins de ne plus jeter le trouble - Vie professionnelle
PDS : MG France demande à l'Ordre des médecins de ne plus jeter le trouble

Alors que la circulaire d'application concernant la permanence des soins est encore en discussion, MG France demande à l'Ordre des médecins de ne pas inquiéter inutilement les médecins généralistes par des courriers départementaux.

Publicité

MG France rappelle que l'engagement dans cette mission d'intérêt général nouvellement reconnue par décret relève bien du volontariat.

MG France demande que les CODAMUPS (Commissions départementales de l'aide médicale urgente et de la Permanence de soins) soient rapidement réunis dans chaque département. Sous l'autorité du Préfet, ils sont les seuls lieux habilités pour la concertation entre les médecins libéraux, les services hospitaliers et les autorités locales. Leur responsabilité est d'observer et de prendre en compte les réalités territoriales : besoin de la population, offre publique hospitalière, existence ou non d'associations professionnelles de la garde médicale, aspirations et besoins des médecins eux même.

MG France affirme que le niveau d'engagement des médecins dans le volontariat sera directement lié aux moyens publics qui seront déployés. Maisons Médicales de garde assurant une qualité et une sécurité de l' exercice, dispositifs de régulation des appels de ville mettant un terme aux appels directs hors des heures ouvrables, assurance en responsabilité protégeant les médecins libéraux volontairement engagés dans le dispositif, valorisation des actes de garde à la hauteur de leur pénibilité.

MG France demande à l'Ordre des médecins de ne plus jeter le trouble dans la profession en lançant des enquêtes sur le volontariat pour une mission qui ne relève plus de sa responsabilité.

Cette initiative Ordinale intempestive est une raison de plus de réunir sans délai le Groupe de concertation sur la permanence des soins dit «Commission Descours ».

Article écrit le 2003-10-13 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus