Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-03
Vie professionnelle

Tags:
Réforme : MG France réservé sur le projet de loi en l’état,  - Vie professionnelle
Réforme : MG France réservé sur le projet de loi en l’état,

MG France réservé sur le projet de loi en l’état.

Publicité

MG France rencontrera Monsieur Xavier Bertrand mardi 8 Juin à 10 Heures
Conformément aux recommandations issues du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie, le projet de loi relatif à l’assurance maladie se propose d’agir simultanément sur l’organisation de l’offre de soins, la gestion du système d’assurance maladie et le financement de l’ensemble. C’est en soi une nouveauté qui se doit d’être soulignée.

MG France approuve le choix de la coordination des soins comme outil premier de la réorganisation de l’offre, permettant d’offrir un véritable mode d’emploi aux patients dans leur accès aux soins de proximité, associé à des garanties de remboursement des honoraires des professionnels.

La rénovation du système d’assurance maladie, clarifiant le rôle entre l’expertise médicale et scientifique indépendante qui éclaire, le Parlement et le politique qui assument les choix, l’assurance maladie rénovée qui met en œuvre à travers des accords négociés avec les professionnels est bonne sur le principe. Elle nécessite cependant une grande vigilance, car l’ensemble des textes réglementaires à venir nécessaire à sa mise en œuvre peut produire un résultat bien éloigné de l’intention.

Par ses manques, ses insuffisances et ses incohérences, le projet de loi en l’état ne saurait cependant emporter l’adhésion.

Lors de sa rencontre avec Monsieur Xavier BERTRAND, le mardi 8 Juin à 10 heures, MG France demandera des modifications significatives sur trois directions essentielles.

•Etablir, en face des Unions des Caisses et des Unions des Complémentaires, une union Interprofessionnelle syndicale, légitime, ouvrant la voie à la représentation des professionnels dans le processus de la réforme.
•Faire le choix plus clairement pour une maîtrise médicalisée, ayant comme objectif premier la qualité des soins, l’effet économique en devenant une conséquence.
•Revenir sur l’incohérence qui voit taxer d’une franchise non remboursable l’accès aux soins de première ligne, même quand le patient suit les ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-06-03 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus