Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-14
Vie professionnelle

Tags:
Permanence de soins : MG France pour un allégement sans délais du travail de nuit des généralistes.  - Vie professionnelle
Permanence de soins : MG France pour un allégement sans délais du travail de nuit des généralistes.

Permanence de soins : MG France pour un allégement sans délais du travail de nuit des généralistes.

Publicité

MG France prend acte de la décision ministérielle de ne pas agréer l’avenant conventionnel N° 14 (Permanence des soins pour les généralistes) pour des motifs juridiques portant notamment sur la différence de remboursement des patients suivant que les actes auront ou non été effectués après appel d’un Centre de Régulation (Libéral ou Centre 15).

Par un courrier au Président de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, le Ministre annonce sa décision de modifier dès le mois d’Octobre le Décret organisant la permanence des soins sur régulation, avec mis en place d’une séparation explicite de l’astreinte de nuit en deux parties. De 20 H à 24 H et de 0H à 08H.

MG France considère positivement l’annonce de la mise en conformité de la réglementation avec les éléments négociés dans l’avenant 14 à la convention des généralistes.

MG France considère

•Que sont acquises les majorations des actes telles que déjà négociées, et notamment l’acte du WE dont la valeur est portée de 39,06 à 50 euros pour le médecin de garde, et cela quel que soit le niveau de remboursement finalement retenu par l’assurance maladie quand il y aura eu régulation.
•Que l’obtention par les médecins de garde en établissement d’une astreinte non modulée en fonction des actes, d’une valeur de 228 euros et du droit au repos compensateur d’une période de sécurité de 8 heures (3 C de l’heure) doit s’ouvrir dans les mêmes conditions aux médecins généraliste libéraux.

Sur ces bases, MG France est prêt à toute reprise de discussions dés la modification des articles R 730 et 735 préconisée par le Ministre.

Mais sans attendre cette régularisation nationale de la séparation de l’astreinte de nuit en deux périodes, MG France recommande aux organisations locales de poursuivre et de conclure tous accords locaux visant à transférer ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-09-14 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus