Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-11-06
Vie professionnelle

Tags:
Position MG France sur le projet de circulaire relative à la Permanence des soins - Vie professionnelle
Position MG France sur le projet de circulaire relative à la Permanence des soins

Position MG France sur le projet de circulaire relative à la Permanence des soins qui sera exposée lors de la réunion de concertation du Mercredi 10 Novembre 2004 à la DHOS

Publicité

MG FRANCE considère que le projet de circulaire de la DHOS n’apporte pas la clarification attendue. Cela concerne notamment:

•Absence de décision claire sur les horaires, nous proposons de limiter à la soirée la période d’organisation de la PDS, avec à terme évaluation des besoins réels sur la période 20 – 23 heures
•Absence de proposition d’organisation de la garde médico-judiciaire
•Absence de description des moyens structurels nécessaires pour organiser la régulation et les MMG
•Absence d’ouverture du chantier AMU
•Absence de perspectives de mise en œuvre des majorations d’actes négociées ni de la rémunération de la régulation
•Absence de reconnaissance effective de la régulation libérale, celle ci restant l’exception à la règle d’une mise sous tutelle hospitalière des médecins libéraux

MG France relève la persistance d’un flou manifeste concernant le rôle des acteurs, hospitaliers et ambulatoires privés dans un système qui ne sera ni totalement régulé ni clairement organisé. La circulation du patient en cohérence avec ses besoins sanitaires réels n’en sera pas clarifiée. En l’état du projet, la régulation systématique de la totalité des demandes de soins hors des heures ouvrables n’est pas décidée. La réquisition restera la variable d’ajustement de l’organisation d’un système non abouti



MG France partage cependant :

•la volonté d’adapter les moyens de réponse selon les horaires et les besoins
•la volonté de complémentarité ville hôpital
•la volonté d’organiser sur le terrain le système de réponse à partir des CODAMU et d’un cahier des charges départemental, à conditions que celui ci soit bien construit avec les acteurs de terrain
•la proposition de campagne d’information de la population


MG France entend que les médecins généralistes bénéficient sans délais des avancées tarifaires négociées dans l’Avenant No 14. MG France rappelle enfin l’importance de l’exercice en zones difficiles, rurales, péri urbaines ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-11-06 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus