Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-06-27
Vie professionnelle

Tags:
MG France récuse toute destruction des Formulaires administratifs de déclaration du médecin traitant  - Vie professionnelle
MG France récuse toute destruction des Formulaires administratifs de déclaration du médecin traitant

MG France récuse toute destruction des Formulaires administratifs de déclaration du médecin traitant.

Publicité

Malgré une communication sans égale vantant les qualités du dispositif du médecin traitant, pourtant réduit au premier juillet à l'augmentation sans précédent et généralisé des consultations des médecins spécialistes, la déclaration réglementaire n'a pas été effectuées par près de 60 % des 48 millions de personnes concernées.

En ce qui concerne le gel du retour des formulaires, préconisé par MG France, MG France recommande à chaque généraliste de tenir compte de la situation personnelle de chacun de ses patients. Si le patient le demande, notamment parce qu'il subit le harcèlement de sa caisse, ou si le gouvernement et les caisses décident de mettre en ouvre effectivement une réelle baisse du remboursement, chaque médecin aura à coeur de ne pas rajouter de la pénalisation à la pénalisation en ne faisant pas obstacle au retour de son formulaire.

Dans cette période de communication gouvernementale forte, MG France, considèrera comme légitimes toutes les actions départementales ou locales, quelles qu'en soient les formes ou les organisateurs, qui stigmatisent la convention censée mettre en ouvre la réforme du médecin traitant.

Toutefois MG France s'oppose formellement à toute destruction de formulaires, lors de ces actions.

Article écrit le 2005-06-27 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus