Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-05-03
Actualité médicale

Tags: Cancer -  Brat -  contrôle -  cellules souches - 
Cancer - Brat contrôle les cellules souches - Actualité médicale
Cancer - Brat contrôle les cellules souches

Les tumeurs ne sont pas des amas indifférenciés de cellules ayant échappé à tout contrôle. Ce sont plutôt des organes, composés de cellules de différents types, hiérarchiquement ordonnés. En effet, les tumeurs dérivent de cellules souches tumorales, qui, comme les cellules souches des tissus sains, donnent naissance aux différents tissus de la tumeur. D'ailleurs, ces cellules souches tumorales dérivent de véritables cellules souches.

Publicité

Les tumeurs ne sont pas des amas indifférenciés de cellules ayant échappé à tout contrôle. Ce sont plutôt des organes, composés de cellules de différents types, hiérarchiquement ordonnés. En effet, les tumeurs dérivent de cellules souches tumorales, qui, comme les cellules souches des tissus sains, donnent naissance aux différents tissus de la tumeur. D'ailleurs, ces cellules souches tumorales dérivent de véritables cellules souches.
La protéine Rast semble contrôler leur cancérisation : Jürgen Knoblich et Jörg Betschinger, de l'Institut de biotechnologie moléculaire (IMBA), ont montré que, privées de Rast, les cellules souches neuronales de drosophiles deviennent incontrôlables et se transforment en cellules tumorales. Inversement, les deux chercheurs ont observé que, normalement, lors de la division asymétrique d'une cellule, l'inhibiteur de croissance Brat et le facteur de transcription Prospero se concentrent dans une seule des deux cellules-filles. Cette cellule restera une cellule souche et se redivisera asymétriquement, tandis que celle dans laquelle la protéine Rast est rare se différenciera progressivement et formera des cellules spécialisées.
Signalons que ces résultats sont les premiers d'un projet soutenu par le Fonds viennois pour la science, la recherche et la technologie (WWFT) à hauteur de 655 600 euros sur trois ans. Ce projet, dédié à l'étude de la division cellulaire des cellules souches tumorales et au contrôle de leur mitose, s'appuie sur les travaux de Jürgen Knoblich quant à a division cellulaire asymétrique des neuroblastes, précurseurs du système nerveux central de la drosophile.
De nouveaux traitements contre le cancer pourraient en découler. Ils viseraient les cellules souches tumorales, causes des cancers et de leurs rechutes, plutôt que les cellules cancéreuses. De fait, parce qu'elles se divisent lentement, les cellules souches tumorales sortent indemnes des traitements anti-cancéreux actuels, qui repèrent et éliminent les cellules se multipliant rapidement.


Jürgen Knoblich, IMBA/ Institute of Molecular Biotechnology, Dr. Bohr-Gasse 7, A-1030 ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-05-03 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Cancer Brat contrôle cellules souches


Publicité

En savoir plus