Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-15
Vie professionnelle

Tags:
MG France demande au Ministère de nouvelles règles pour la vaccination BCG des nourrissons  - Vie professionnelle
MG France demande au Ministère de nouvelles règles pour la vaccination BCG des nourrissons

MG France demande au Ministère de la Santé de nouvelles règles pour la vaccination BCG des nourrissons.

Publicité

L'arrêt en janvier 2006 de la commercialisation du vaccin Monovax contre la tuberculose, le plus utilisé en France et d'application facile grâce à une bague multipoints (un applicateur possédant des petites pointes), imposera d'administrer le BCG uniquement par voie ID (Intra Dermique).

Cette voie, de réalisation technique difficile, expose à des complications locales qui peuvent être sévères en cas d’injection sous dermique (abcès, suppuration, bécégite).

MG France rappelle que l’obligation légale, encore existante en France, de vaccination contre la tuberculose fixe la date limite de réalisation du BCG à 6 Ans. Une vaccination plus précoce est recommandée en cas d’exposition particulière au risque tuberculeux ou de vie en collectivité.

MG France demande au Ministère de la Santé de donner sans retard aux médecins généralistes les règles nouvelles sur la méthode et l’indication vaccinale BCG des nourrissons qui tiennent compte de la disparition de la facile et traditionnelle voie d’administration par bague multipuncture.

En attente des recommandations nouvelles du Ministère de la Santé, MG France conseille aux médecins généralistes d’évaluer avec précaution l’équilibre entre le bénéfice de la vaccination et les risques potentiels d’incidents ou d’accidents provoqués par une vaccination précoce, avant de décider la vaccination BCG intradermique des nourrissons ou des très jeunes enfants.

Article écrit le 2005-12-15 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus