Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-05-14
Vie professionnelle

Tags:
Consultations enfants : MG France dénonce l’aggravation du différentiel généralistes/spécialistes  - Vie professionnelle
Consultations enfants : MG France dénonce l’aggravation du différentiel généralistes/spécialistes

Consultations des enfants au JO du 15 mai : MG France dénonce l’aggravation du différentiel entre généralistes et spécialistes : 3 euros entre deux et six ans pour les généralistes, 5 euros entre 2 et 16 ans pour tous les autres médecins.

Publicité

Avec plus d’un mois de retard le JO du 15 mai définit la nouvelle majoration applicable aux consultations de l’enfant effectuées par les généralistes (cotation MGE).

Au-delà du retard de remboursement du MGE, qui devait être en place pour le 15 avril,MG France constate, une fois encore, le différentiel de traitement qui existe entre les médecins, selon qu’ils sont généralistes ou spécialistes.

•La valeur de la majoration de la consultation sera de 5 euros pour tous les médecins sauf pour les généralistes chez qui cette majoration ne sera que de 3 euros.
•La majoration de 5 euros sera applicable aux enfants de 2 à 16 ans pour tous les médecins, sauf pour les généralistes chez qui la majoration, réduite à 3 euros, devra se limiter aux enfants de 2 à 6 ans.
A l'heure du démarrage des travaux de classification des actes cliniques (CCAM) les généralistes ont de quoi être inquiets.

Lors de la séance d'ouverture officielle des travaux de la commission de la nomenclature prévue le 30 juin prochain MG France demandera que soit mis fin à ces pratiques discriminatoires qui n’ont plus lieu d’être au moment où la médecine générale accède au rang de spécialité.

Article écrit le 2006-05-14 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus