Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-07-10
Vie professionnelle

Tags:
URML La coalition initiée par la FMF et MG France ravit la majorité des Unions régionales à la CSMF  - Vie professionnelle
URML La coalition initiée par la FMF et MG France ravit la majorité des Unions régionales à la CSMF

La coalition initiée par la FMF et MG France ravit la majorité des Unions régionales à la CSMF. Cette dernière conserve des présidences, essentiellement dans des petites régions.

Publicité

Sur les 26 Unions régionales, 22 métropolitaines et 4 Outre mer, (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane) la CSMF disposait dans l’ancien mandat de 25 Présidences sur 26, l’Alsace étant menée par le SML.

Un mois après le scrutin de Juin 2006 pour les Unions régionales des médecins libéraux conventionnés, toutes les assemblées générales régionales devant élire leur bureau se sont tenues; la dernière en date ce dimanche 9 Juillet en région Nord-Pas de Calais. Nouvelle région perdue par la CSMF, syndicat mené par le Dr Michel Chassang. Ce recul historique, là comme ailleurs, se fait au profit de la FMF alliée à MG France.

Après le scrutin du premier juin 2006 qui a vu la victoire des syndicats opposés à la convention, MG France est devenu le premier syndicat des médecins généralistes et la FMF talonne la CSMF dans le collège des médecins spécialistes. Le syndicat Alliance, signataire de la convention, a disparu de l’électorat, l’UCCMSF retrouvant son autonomie.

Il reste à ce jour uniquement 11 Unions régionales présidées par la CSMF, 8 en métropole et 3 Outre mer, l’ensemble de ces Unions représentant seulement 28,5 % des 120 000 médecins conventionnés.

A ce jour, trois régions n’ont pu procéder régulièrement à l’élection de leurs bureaux :

•L’AQUITAINE, le Tribunal ayant annulé l’élection dans le collège des spécialistes, ceux ci (et seulement eux) devront revoter à l’automne.

•Le LANGUEDOC ROUSSILLON dont l’Assemblée Générale en charge d’élire le Président et les bureaux de l’Union et des sections, vient d’être reportée à Septembre par défaut de quorum.

•La FRANCHE COMTE où l’élection d’un Président qui s’est tenue sans quorum, (14 présents sur 30 élus) est contestée en légitimité devant les tribunaux.

Avec 12 Présidences d’Unions régionales à la FMF soutenue essentiellement ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-07-10 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus