Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-18
Vie professionnelle

Tags:
MG France intéressé par le rapport de l'IGAS sur les dépassements d'honoraires des spécialistes  - Vie professionnelle
MG France intéressé par le rapport de l'IGAS sur les dépassements d'honoraires des spécialistes

MG France considère le rapport IGAS sur les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes libéraux dans sa rédaction complète, comme intéressant.

Publicité

Le rapport IGAS* sur les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes libéraux vient confirmer la généralisation de cette pratique. L’IGAS pointe justement la mise en cause de l’accès aux soins que représente cette pratique pourtant conforme aux dispositions de la convention médicale de janvier 2005 conclue entre UNCAM, CSMF et SML.

La généralisation de cette pratique est l'une des raisons qui ont conduit MG France, principal syndicat de médecins généralistes, à ne pas signer cette convention.

L’incitation conventionnelle à dépasser les tarifs de la sécurité sociale a rendu les tarifs des médecins spécialistes libéraux totalement opaques pour la population qui ne peut plus savoir combien elle va payer ni combien elle sera remboursée.

L’Assurance-Maladie a refusé de mener toute enquête ou contrôle de ces dépassements par les médecins spécialistes depuis janvier 2005. L’IGAS a du suppléer cette défaillance.

Dans le même temps, l’assurance-maladie harcèle les médecins généralistes, acteurs indispensables du soin de proximité, sur de multiples prétextes.

La généralisation des dépassements tarifaires des médecins spécialistes relevée dans le rapport IGAS constitue une contrainte supplémentaire pour les médecins généralistes - médecins traitants. Ils voient leurs patients vertueux, respectueux du parcours de soins, frappés systématiquement de dépassements d’honoraires non remboursés lors de l’adressage aux médecins spécialistes correspondants.

Fort à propos, l’IGAS relève que la généralisation des dépassements d’honoraires constitue pour l’UNCAM et les syndicats signataires minoritaires, la variable d’ajustement face à des honoraires notoirement insuffisants pour les professionnels. Pour rappel, la rémunération des médecins généralistes est 50% inférieure à la moyenne européenne. Le développement des forfaits à côté des actes est une impérieuse nécessité.

Pour MG France, ainsi que le propose l’IGAS, le parcours de soins organisé, médecin généraliste traitant-médecin spécialiste correspondant doit être lisible et correctement remboursé pour le patient.

Face à la carence de l’Assurance-Maladie, il est ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-04-18 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus