Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-05
Vie professionnelle

Tags:
MG France demande que les médecins généralistes ne soient pas oubliés pour Noël  - Vie professionnelle
MG France demande que les médecins généralistes ne soient pas oubliés pour Noël

ur Noël, les médecins généralistes ne doivent pas être oubliés. MG FRANCE, premier syndicat de médecins généralistes, demande l'application sans tarder du décret n° 2006-1686 du 22 décembre 2006 pour les ponts de Noel et du Nouvel An.

Publicité

Le dispositif habituel de permanence des soins doit être étendu à ces jours de pont à activité réduite qu'il s'agisse des forfaits d'astreinte ou de la régulation des appels de PDS.
Il est urgent de mettre fin au feuilleton clochermerlesque de la Permanence des Soins du samedi après-midi.
Depuis des mois la CNAM et les syndicats minoritaires de médecins libéraux signataires de la convention médicale s'interrogent sur la résolution de l'épineux problème du samedi après-midi !

C'est pourtant simple et il n'est nul besoin de longues négociations pour en sortir :
- le samedi après-midi fait partie de la permanence des soins depuis des dizaines d'années
- les forfaits d'astreinte comme les majorations d'actes en garde doivent être appliqués le samedi après-midi
- la régulation des appels de PDS, animée par des généralistes, doit fonctionner le samedi après-midi

D'autres réponses doivent être apportées sans délais pour:
- la pérennité du financement des Maisons Médicales de Garde qui vivent actuellement dans la précarité financière.
- le développement de la régulation des appels de PDS en lien avec les SAMU
- la resectorisation dans les CODAMUPS des secteurs de garde en concertation avec les professionnels de terrain.

MG-France demande par ailleurs des moyens pour organiser la régulation des appels de Permanence des Soins, incluant l'augmentation de la rémunération des régulateurs.

Ces mesures simples, de bon sens, et non couteuses, permettront à la fois de garantir à la population une réponse en cas d'appel de PDS, et d'améliorer les conditions de vie et d'exercice des médecins généralistes.

Une mesure ne suffira pas à rendre l'exercice de la médecine générale plus attractif.

Encore faut-il se retrousser les manches et apporter sans délais une réponse aux médecins généralistes qui s'épuisent à remplir leurs missions sans moyens professionnels.

La prise en charge des ponts et des samedis après-midi est ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-12-05 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus